Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Cosi fan tutte Opéra d’après Mozart pour 6 chanteurs et 1 accordéon, théâtre des Marronniers, Lyon, du 11 au 23 décembre 2013

Cosi fan tutte, c’est l’histoire de deux couples qui jouent avec le feu de leurs sentiments.


Jeunes et idéalistes, Ferrando et Guglielmo sont fermement convaincus de la solidité de l’amour que leur portent Dorabella et Fiordilligi, leurs non moins jeunes et idéalistes fiancées. Ils acceptent, suite aux provocations de leur vieil ami Don Alfonso et avec la complicité de l'espiègle Despina, de mettre à l’épreuve la fidélité des deux belles : chacun courtisera l’amie de l’autre…

Marivaudage bénin ou portrait réaliste de la ductilité des sentiments, cette comédie brillante créée en 1790 par un Mozart au sommet de son art, n’a rien perdu de son acuité psychologique ni de son expressivité musicale. Pour cette version au Théâtre des Marronniers, la partition d’orchestre est audacieusement arrangée pour un accordéon classique. L’œuvre, écourtée pour en rendre l’abord plus facile, est interprétée avec brio par une équipe de jeunes chanteurs et musicien issus des meilleures formations (CNSM de Paris, HEM de Genève, PESM de Dijon…).

Un seul homme tire les ficelles de cette intrigue amoureuse : Don Alfonso. Vieux philosophe cynique et un tantinet misogyne, il est l’auteur de la manipulation des autres personnages. Mensonge, séduction et jeu de rôle, autant d’ingrédients qui nourrissent aujourd’hui nos écrans de télévision et composent les recettes des émissions de télé-réalité à succès. Un parallèle audacieux qui donne à l’œuvre de Mozart une dimension contemporaine et ludique.

L’œuvre est écourtée afin d’en faciliter l’accès à un public non-initié. Les récitatifs et airs coupés sont résumés et projetés sur l’écran présent en fond de scène de même que la traduction du livret en italien interprété par les chanteurs. La partition d’orchestre est arrangée pour accordéon classique. Cette version de chambres’adapte ainsi aux dimensions du théâtre des Marronniers qui en accueille la création.

Généralement adaptée pour le piano, la partition d’orchestre est ici exécutée à l’accordéon classique. Cet instrument présente l’avantage de permettre des sons tenus, de disposer de deux claviers qui offrent des timbres différents et de mettre ainsi d’avantage en valeur les couleurs de l’orchestre et les contrastes entre vents et cordes voulus par Mozart. Cette adaptation inédite est spécialement réalisée pour l’occasion par Thibaut Trosset.

Distribution

Caroline Adoumbou, soprano, Fanny Mouren, mezzo-soprano, Mathilde Monfray, soprano, Julien Drevet-Santique, ténor, Jean-Nicolas Lucien, baryton, Nathanaël Tavernier, basse, Thibaut Trosset, adaptation musicale et accordéon
Mise en scène Stéphan Pierre-Alain Four et Fanny Mouren

Les dates du 11 au 23 décembre 2013

Mercredi 11 à 20h30
Jeudi 12 à 20h30
Vendredi 13 à 20h30
Samedi 14 à 20h30
Dimanche 15 à 17h
Jeudi 19 à 20h30
Vendredi 20 à 20h30
Samedi 21 à 20h30
Dimanche 22 à 17h
Lundi 23 à 19h

Renseignements pratiques

Théâtre des Marronniers
7 rue des Marronniers
69002 LYON - Métro Bellecour
Tarif des places : 15 €, étudiants – 25 ans : 12 €, jeunes -16 ans : 8 € - Le jeudi : 12 € et 8 €


Afficher Théâtre des Marronniers sur une carte plus grande


Pierre Aimar
Samedi 16 Novembre 2013
Lu 222 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 22










Inscription à la newsletter