Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Concert Misa Criolla / Misa de Indios, vendredi 9 octobre 2015 à 20h30 au Collège des Bernardins, Paris

Créée il y a 50 ans, la Misa Criolla d’Ariel Ramirez (1921- 2010) est l’une des premières messes écrites en espagnol, le concile Vatican II ayant permis l'introduction de langues vernaculaires dans la célébration de l'Eucharistie.


Concert Misa Criolla / Misa de Indios, vendredi 9 octobre 2015 à 20h30 au Collège des Bernardins, Paris
La Misa Criolla
Elle a donc provoqué une véritable révolution dans notre appréhension de la musique sacrée d’aujourd’hui. Cette « Messe Créole » pour solistes, chœur et orchestre repose sur l'utilisation des rythmes, formes musicales et instruments de la musique traditionnelle de l'Argentine et de la Bolivie.
À l'occasion de ce 50e anniversaire, Luis Rigou et La Chimera proposent une résurrection libre de cette œuvre qui figure parmi les événements musicaux du XXe siècle. Articulée autour de la Misa Criolla, la Misa de Indios propose une « messe des indiens » imaginaire rassemblant diverses pièces datant de la période coloniale et d’autres créations actuelles, inspirées du folklore andin.

Une messe indienne – La Misa de Indios

« Comme la plupart des Sud-américains, je pense souvent à la célèbre date du 12 octobre 1492, date à laquelle l’histoire universelle a donné le nom de « Découverte » de l’Amérique. […]
À partir de cette date, la musique et la culture des Amériques ont été rebaptisées « pré » et « post » colombiennes, formant un véritable univers culturel d’une richesse incommensurable dont l’effervescente évolution se perpétue jusqu’à nos jours. Sans doute, on pourrait affirmer que la musique américaine a contribué (et continue à le faire) généreusement au patrimoine musical universel, en particulier depuis ces deux derniers siècles et à travers les genres populaires, tels que le jazz, le tango, la musique brésilienne, la salsa, la musique cubaine et vénézuélienne (pour n’en citer que quelques-uns).
Lorsque Luis Rigou m’a proposé de monter la Misa Criolla d’Ariel Ramírez, les phrases de Galeano me sont venues à l’esprit, ainsi que d’innombrables mots isolés tels que sang, conquête, honneur, jésuite, indien, ambition, épée, barbarie ou silence. J’ai hésité à accepter la proposition mais Luis m’a finalement convaincu. Le défi était énorme. Après presque une année de réflexion et compte tenu de mon incapacité à concevoir un album sans une « histoire » ou un « argument », nous avons divisé le travail en deux parties : la Misa Criolla d’un côté et de l’autre, une série de morceaux représentant un voyage vaste et varié à travers l’histoire de la Cordillère des Andes et du plateau du Collao partagé par le Pérou, la Bolivie et le Chili : des mélodies précolombiennes, en passant par la musique populaire coloniale pour finir dans des compositions modernes inspirées des propos de Galeano. Ainsi, notre « messe indienne » parcourt un large chemin depuis les cultures précolombiennes jusqu’à la musique de notre temps, en se concentrant particulièrement sur le riche syncrétisme religieux d’Amérique latine. » Eduardo Egüez.

Distribution

Luis Rigou, flûtes et voix ;
Bárbara Kusa, voix ;
Ensemble La Chimera, dir. Eduardo Egüez.
Chœur de chambre Mélanges, dir. Ariel Alonso.

La programmation musicale est soutenue par la Fondation Orange, le mécénat musical de la Société Générale, The Conny Maeva Charitable Foundation et la SACEM.

Informations pratiques

Collège des Bernardins
20 rue de Poissy
75005 Paris
Vendredi 9 octobre 2015 à 20h30 dans la nef du Collège des Bernardins.
Tarifs : catégorie 1 : 25€ / catégorie 2 : 20€ (plein), 12€ (réduit).
Réservations :
www.collegedesbernardins.fr
Tél. : 01.53.10.74.44



Pierre Aimar
Lundi 28 Septembre 2015
Lu 267 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 78





Inscription à la newsletter