Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Cinq pièces de Labiche par la Comédie Française

Quand le plaisir du théâtre se double d'émotion. Venant après un coffret Feydeau que tout amateur de théâtre se doit de posséder, voici en un coffret de quatre DVD, cinq pièces au goût de dragée au poivre d’Eugène Labiche enregistrées par la Comédie-Française entre 1972 et 1982.


Une Comédie Française au sommet de son art

Cinq pièces de Labiche par la Comédie Française
Une fois encore les Editions Montparnasse ont tapé dans le mille. Allègrement filmés par Pierre Badel, Georges Folgoas, Jean Pignol ou Agnès Delarive, les artistes du Français s’en donnent à cœur joie. Bien sûr, les mises en scène de Charron, Cochet ou Le Poulain ne cherchent pas midi à quatorze heures, mais restent un modèle de fidélité, de fluidité, d’intelligence du geste, de style, de mouvement, de respect à la lettre du texte.
Aucune innovation, aucun modernisme, du théâtre alla Papa certes, mais qui fait du bien, comme une bouffée de classicisme et de tradition qui vous emplit le cœur et l’esprit, qui vous rappelle à vos jeunes années, qui fortifie les neurones et renvoie tous les novateurs, les pseudos intellectuels de la mise en scène à leurs chères études.
Les brocards, les satins, les velours, la simple beauté des décors, ce luxe jamais étouffant, cette diction toujours parfaite des acteurs survoltés sont un régal à nul autre pareil.
Jamais la cruauté, le cynisme, la bêtise, la cupidité, la fatuité, la médiocrité de cette bourgeoisie fin XIXe n’est apparue si clairement. Ici on rit, comme chez Feydeau, mais d’un rire jaune, comme forcé, presque pathétique, avec en contre point une bonne dose de conn…… humaine à l’état brut que seul Labiche a su rendre dans sa vérité première. Finalement, Labiche est moins léger qu’il n’y paraît. A travers la farce et la rigolade c’est bien à une étude de mœurs, une peinture au vitriol de l’âme humaine et de la société qu’il se livre. Depuis la création de ces pièces, rien ne semble hélas avoir changé.
A la vision des spectacles on pleure souvent aussi. Regret, nostalgie de voir des comédiens et comédiennes qui restent à jamais gravés dans notre mémoire affective. Beaucoup nous ont quitté hélas depuis ces années. L’émotion est grande donc de retrouver Jean Le Poulain, la pétulante, volcanique, unique, inénarrable Yvonne Gaudeau - la seule à tenir la comparaison avec Jacqueline Maillan !! -, Michel Etcheverry, Françoise Seigner, les anciens du T.N.P comme Arbessier, Riquier ou Moulinot… Et toujours cette classe, ce chic inimitable, cet amour du travail bien fait, cet esprit de troupe, et par-dessus-tout ce respect du public, marque indélébile de la Maison.
Christian Colombeau

4 DVD Editions Montparnasse/INA – 30 €





Christian Colombeau
Samedi 10 Décembre 2011
Lu 566 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 81










Inscription à la newsletter