Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Chorégies d’Orange 2010, l’opéra… sous les étoiles avec Dessay, Alagna et Florez… Par Jacqueline Aimar

Après une exceptionnelle édition 2009 qui fera date dans l’histoire du festival, le millésime 2010 des Chorégies d’Orange s’annonce une fois encore sous les meilleurs auspices. Les titres choisis, les équipes engagées et les interprètes retenus en sont le témoignage le plus éclatant.


Entre Tosca et Mireille, étrange rencontre typée, par Jacqueline Aimar

Chaque été les Chorégies d’Orange, créées en 1869, ce qui en fait un festival très vénérable et très coté, proposent des opéras au bon plaisir du public. Cela dans le superbe cadre du théâtre antique d’Orange, ce monument remarquable qui rayonne tout autour de lui et règne sur la ville.
Les œuvres proposées sont classiques et aptes à plaire au plus grand nombre, cela peut être près de 10.000 personnes par soir. Données dans des décors grandioses – cela tient au cadre - elles offrent généralement un éblouissement de costumes et d’accessoires. Elles proposent aussi de très grands orchestres et leur fameux chefs et accueillent les très grands interprètes venus de partout dans le monde et dont la voix se marie le mieux à l’immensité du lieu.
Cette année deux œuvres très opposées : Mireille de Gounod datant de 1864 et La Tosca de Puccini composée en 1900. (A ce propos il est à la mode de dire Tosca ; cependant La Tosca ayant été une célèbre cantatrice, il était coutume d’accoler au nom de ces grandes dames du théâtre ou de la musique un article qui tenait lieu de titre de célébrité, en dehors de notations populaires ou vulgaires).
Miréio, le célèbre poème écrit en langue provençale par Frédéric Mistral en 1859 est composé à l’antique de 12 chants en strophes de 7 vers, d’une facture très originale, à demi chanson de geste, à demi ballade historique romantique. Jules Barbier et Michel Carré le transforment en livret pour Charles Gounod en 1864. L’opéra est composé à Saint-Rémy de Provence dans une étroite communion entre le musicien et le poète, Gounod se laissant aller à l’atmosphère provençale et à la simplicité des paysans qu’il côtoyait.
Cela donne une œuvre colorée et souvent dansante mais aussi, comme le veut l’époque, un drame inspiré.
Tout comme la Tosca, pièce contestée de Victorien Sardou, beaucoup plus théâtrale et plus dramatique encore. Une histoire d’amours et de conquête mal venue, reconnaissons-le, qui donne source à des élans du cœur, à des larmes et ne manque pas de créer des émotions. Encore sensibles en nos temps où tout est fait au contraire pour lutter contre tout ce qui pourrait créer du drame dans une société en perpétuelle autodéfense et prétendant se protéger de tout.
Mireille interprétée par l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine et les chœurs de Marseille, Nice, Avignon et Pays de Vaucluse est placé sous la direction musicale de Michel Altinoglu, dans une mise en scène qu’on peut attendre éblouissante de Robert Fortune. Avec Nathalie Manfrino en Mireille et Florian Laconi dans le rôle de Vincent.
Quant à La Tosca, elle est interprétée par l’orchestre Philharmonique de Radio France, les Chœurs du Capitole de Toulouse, des opéras de Toulon, d’Avignon et des pays de Vaucluse placés sous la direction de Mikko Franck, Nadine Duffaut étant à la mise en scène. Catherine Naglestad chantera Floria Tosca et Roberto Alagna, habitué de ces chorégies où il chante en intimité avec le public, sera Mario.
C’est une véritable gourmandise que d’attendre une de ces soirées d’opéra à Orange quand tous les éléments favorables sont réunis pour ce grand bonheur de la musique que sont ces spectacles superbes, lancés haut sous les étoiles.
Jacqueline Aimar

Concerts lyrique et symphonique

Le Concert Lyrique sera donné par l’orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Giovanni Antonini ; c’est la soprano Nathalie Dessay et le ténor Juan Diego Florez qui livreront aux spectateurs, car il s’agit bien d’un spectacle que ces grands interprètes musicaux, des extraits de Bellini, les Puritains, La Somnambule ; et de Donizzetti, L’Elixir d’amour, Don Pasquale, La fille du Régiment et bien sûr, Lucie de Lammermoor. (Le 17 juillet à 21h45)

Concert symphonique avec l’orchestre Symphonique de Bordeaux Aquitaine dirigé par Kwamé Ryan: Fazil Say au piano interprétera un des grands concertos pour piano du répertoire, le n°1 de Tchaïkovski en si bémol mineur, opus 23.
Et pour compléter cette soirée consacrée au compositeur russe, la symphonie n°6 en si mineur dite Pathétique.
Ces concerts placés dans le cadre des Chorégies permettent une autre ouverture sur la musique dans un lieu plus intime et pour des amateurs de regards plus habituels.
(Le 6 août à 21h45)

Réservations :
- Au Bureau des Chorégies- Place Silvain-ouvert du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 17h.
- Par télécopie : 04 90 11 04 04
- Par internet : www.choregies.com
- réservation en ligne
- Par correspondance :
Chorégies d’Orange
BP 205
84107 Orange cedex.
Renseignements par téléphone : 04 90 34 24 24
Le célèbre mur du théâtre antique d'Orange © DR
Le célèbre mur du théâtre antique d'Orange © DR

La première période de l’été 2010 nous permettra de retrouver l’un des ouvrages les plus emblématiques de Puccini, Tosca

dont les représentations, les 15 et 18 juillet, seront dirigées par le chef finnois Mikko Franck, directeur artistique et musical de l’Opéra d’Helsinki, qui fait partie de l’extraordinaire et nouvelle génération des jeunes chefs d’orchestre. Il sera, en la circonstance, au pupitre de l’Orchestre Philharmonique de Radio France et d’un ensemble choral composé des Chœurs des Opéras de Toulouse, Toulon et Avignon.
La réalisation de l’ouvrage est confiée à Nadine Duffaut, qui signera ainsi sa deuxième mise en scène au pied du mur, après une très belle lecture de « Carmen » en 2008.
« Tosca » qui sera chanté par un trio particulièrement remarquable, avec la belle soprano américaine Catherine Naglestad, accueillie pour la première fois aux Chorégies, de même que le baryton allemand Falk Struckmann qu’a plébiscité l’an dernier le Festival de Salzbourg et qui conférera une noire autorité au personnage de Scarpia, tandis que Roberto Alagna, fidèle parmi les fidèles des Chorégies, prêtera son timbre de soleil et son exceptionnel phrasé au rôle de Cavaradossi.

Entre les deux représentations de « Tosca », nous retrouverons le 17 juillet, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, sous la direction d’un autre jeune chef de talent, Giovanni Antonini, plus connu pour être le patron musical du Giardino Armonico, et ce pour un concert lyrique qui fera certainement date dans l’histoire des Chorégies, avec deux des plus grandes stars internationales de l’art lyrique : Natalie Dessay, dont le retour était très attendu par ses nombreux admirateurs, et l’extraordinaire ténor sud-américain Juan Diego Florez, spécialiste de la musique rossienne, et qui, avec Natalie Dessay, a choisi de consacrer le programme de ce concert à des airs d’opéras de Bellini et Donizetti.

Un des chefs d’œuvre du répertoire français, la « Mireille » de Gounod

La deuxième « époque » des Chorégies 2010 n’en sera pas moins intéressante, avec les 4 et 7 août, le retour sur la scène du Théâtre Antique, et ce après quarante années d’absence, de l’un des chefs d’œuvre du répertoire français, la « Mireille » de Gounod, qui vient d’être d’ailleurs remise à l’affiche –coïncidence du calendrier- de l’Opéra de Paris.
Cet opéra sera dirigé par un autre jeune chef de grand talent, aujourd’hui réclamé par les scènes les plus importantes, Alain Altinoglu, qui sera au pupitre de l’Orchestre National Bordeaux-Aquitaine et d’un ensemble vocal formé par les Chœurs des Opéras de Marseille, Nice et Avignon. C’est Robert Fortune qui a été choisi pour réaliser la mise en scène de l’ouvrage dans l’esprit de Mistral –Robert Fortune n’est-il pas provençal lui-même ?- , qui avait signé, voici quelques saisons sur plusieurs grandes scènes françaises d’opéra, une superbe production de cette œuvre et dont on garde en mémoire les réalisations orangeoises de « Lucia di Lammermoor » et « Traviata ».
Les Chorégies ont souhaité, pour cette reprise de « Mireille », faire appel à une distribution intégralement française, ce qui semble assez indispensable pour la vérité de l’interprétation d’un tel ouvrage, et qui nous permettra donc d’entendre, dans les deux rôles principaux, des artistes dont il est particulièrement intéressant de suivre la prometteuse évolution de carrière : Nathalie Manfrino dans le rôle-titre, ô combien exigeant, et Florian Laconi dans celui de Vincent, autour desquels nous retrouverons ou accueillerons Marie-Ange Todorovitch, Karen Vourc’h, Amel Brahim Djelloul , Franck Ferrari et Nicolas Cavallier.

Toujours entre ces deux représentations de « Mireille », sera proposé le 6 août un concert symphonique consacré à Tchaïkovski, avec l’Orchestre National Bordeaux-Aquitaine qui sera dirigé par son directeur musical et artistique, le canadien Kwamé Ryan, faisant, là encore, partie de cette nouvelle génération et qui témoigne d’un exceptionnel charisme. Ce concert aura comme soliste le fascinant pianiste Fazil Say, qui interprétera le Concerto n°1 pour piano et orchestre , la deuxième partie de ce concert étant consacré à l’interprétation de la « Pathétique », de Tchaïkovski.


pierre aimar
Dimanche 18 Octobre 2009
Lu 14625 fois


Commentaires articles

1.Posté par FAAPUROA le 20/07/2010 13:32
Non Madame, il n'y a aucune raison de dire "La" Tosca puisque le titre donné par l'auteur est "Tosca".
Certes l'usage que vous évoquez est bien réel, mais il ne peut être utilisé que si vous évoquez une personne ... en l'occurrence le personnage de "La Tosca" et en aucun cas pour donner le titre de l'oeuvre ... qui appartient à l'auteur ...
Incidemment il convient aussi de mettre un "L" majuscule à La .. comme vous le faites une fois au début de votre article ... mais pas ensuite ...
Pour le reste j'aime bien votre commentaire
Amicalement.

JPL

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 22










Inscription à la newsletter