Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Charlotte Culot, toute en couleur, à la galerie Emiliani, Dieulefit jusqu'à fin septembre

Des pavés roses et des carrés verts, des tiercés de bleus répartis en groupes, ainsi se présente le travail de Charlotte Culot.


Des œuvres parfois de grande taille e qui attirent étonnamment le regard. Qu’on accroche aux murs aussitôt en imagination, se disant « Tiens ce tableau ira bien là, dans l’espace, sur le grand mur ». Et il est vrai que ces œuvres ont besoin de s’inscrire dans un contexte qui se visualise facilement.
Partant de papier kraft, l’artiste réalise des collages de papier plus légers qu’elle a peints, utilisant gouaches, pigments et pastels comme dans son enfance, qu’elle regroupe ou disperse, utilisant le format comme un élément du tableau.
L’artiste est née en Belgique dans une famille d’artistes et dès l’enfance se plaît à dessiner. Ses études, archéologie et histoire de l’art, motivent sans doute son besoin de création. Si elle aime la couleur, elle se plaît également au choix des matériaux, et son regard éprouve aussitôt le besoin de structurer l’espace ; elle a le goût du détail et un attrait évident pour l’abstraction.
Charlotte Culot peint depuis 1990 et depuis 1994, expose aussi aux Etats-Unis.

Ses œuvres sont présentées à la Galerie Emiliani à Dieulefit depuis le mois de juin, et Michèle Emiliani que nous avons rencontrée, nous a indiqué son désir de prolonger cette présentation jusqu’ à la fin septembre.
Jacqueline Aimar


Vendredi 8 Septembre 2017
Lu 244 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 201





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...



Venise ? Ici ou ailleurs ?

Venise ? Ici ou ailleurs ?


Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément

Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément