Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




CIRCULATION(S) 2013, Festival de la jeune photographie européenne du 22 février au 31 mars 2013 - Bagatelle Paris

Fort du succès de la seconde édition en 2012 qui a accueilli près de 25 000 visiteurs et connu un grand succès, Circulation(s) #3 festival de la jeune photographie européenne, se déroulera du 22 février au 31 mars 2013 durant un mois dans deux lieux prestigieux, la galerie Côté Seine et le Trianon du parc de Bagatelle à Paris.


The Afronauts © Cristina De Middel
The Afronauts © Cristina De Middel
Seul festival dédié à la jeune photographie européenne, le festival Circulation(s) propose pour la troisième année un regard croisé sur l’Europe à travers la photographie. Il a pour vocation de faire émerger les talents de la jeune photographie européenne et de fédérer un réseau d’acteurs européens partageant la même ambition que celle de Fetart : aider les jeunes photographes à s’insérer dans le monde professionnel et faire découvrir au public la création artistique contemporaine innovante. La programmation s’articule autour de la sélection d’un jury suite à un appel à candidatures international, d’invités (une galerie et une école) et de la carte blanche de 4 artistes du parrain de l’édition #3, François Cheval.
Autour d’une exposition réunissant 43 photographes européens, des activités pédagogiques (visites commentées par les artistes, projections,...) et des ateliers (lectures de portfolios,...) sont mis en place à destination du grand public et des jeunes photographes.

François Cheval, parrain de l'édition 2013

Après des études d’histoire et d’ethnologie à l’Université de Franche-Comté, il entame dès 1982 une carrière dans les musées, d’abord dans le Jura puis à l’île de La Réunion.
Il prend la direction du Musée Nicéphore Niépce (Chalon-sur-Saône) consacré à l’histoire et aux usages de la photographie en 1996. Là, il tente, entouré d’artistes, d’historiens, d’ingénieurs et de chercheurs, d’innover, tant que faire se peut, dans le domaine de la muséographie.
Sa réflexion sur la photographie au musée a abouti à la publication de L’épreuve du musée, in Etudes Photographiques, n°11, mai 2002, Déception, mélancolie et malentendu, contre la fatalité de la visite du musée, in Musées et collections publiques de France, n°251, 2007. L’impossible musée de la photographie, l’ère des collusions, in Echelles de la photographie, UNIL/Musée de l’Elysée, Lausanne 2012.
Et, à paraître, Pour une autre histoire de la photographie, Musée Nicéphore Niépce, Chalon-sur-Saône.

Il a publié de nombreuses notices et articles sur des photographes soutenus par le musée qu’il dirige : J. Batho, P. Knapp, H. Madani, Y. Trémorin, P. Tosani, J.L. Moulène, A. Leccia, C. Chevrier, A Zaatari, M. Pernot, V. Marnat, L. Millet, M. Adams, etc.

Instructions aux jeunes photographes avides de succès, par François Cheval (extrait du catalogue)

Il est assez commode de nos jours pour de jeunes gens ambitieux de devenir un photographe de renommée. Pour ma part, ayant fréquenté les musées, écumé les galeries, subi de trop nombreuses lectures de portfolios et perdu un temps inestimable dans des jurys sentant bon la tricherie, je n’ai plus beaucoup d’illusions sur la jeunesse, et en particulier sur sa capacité à renouveler la scène photographique. Mais à mon âge, quelques considérations morales, - les dernières, espérons-le -, m’imposent de délivrer les leçons d’une existence vouée à l’art et à la photographie.

Le succès est à la portée de tous. Il suffit pour cela de suivre les conseils que je vais énoncer. Mais, si vous les considérez comme inutiles, si vous croyez que le talent et le travail suffisent seuls à imposer votre art, reportez-vous aux éditions précédentes de « Circulations », ou, sans nul doute, à celles qui suivront. Vous trouverez de belles professions de foi en la jeunesse, en ses vertus supposées et en sa fameuse puissance innée de création.

Pour ceux qui n’ont pas tourné les talons, il y a plusieurs manières d’aborder le milieu de la photographie et vous devez les connaître toutes.

En premier, il faut s’imposer de suite auprès des conservateurs, des commissaires, des curateurs et des critiques. Invitez-les ! Ne reculez devant aucune marque de séduction, même si je dois vous mettre en garde contre toute espèce de démonstration de tendresse envers cette engeance. Non que cela soit formellement interdit car il n’y a rien de méprisable à montrer aux vieux barbons un certain empressement. Mais il faut que ces témoignages d’attachement, votre affection, restent confidentiels. Prodiguez donc généreusement à tous et que chacun, - ah l’imbécile ! -, se croit l’élu : un commissaire n’aime rien tant que se figurer l’unique découvreur et être le seul aimé . Il se sait faillible et vit dans la hantise de manquer les talents naissants. Jouez donc avec finesse de l’affection et de la culpabilité.

Pratique

Circulation(s), festival de la jeune photographie européenne
Du 22 février au 31 mars 2013 à la galerie Côté Seine et au Trianon
Parc de Bagatelle, route de Sèvres à Neuilly 75016 Paris
Ou Parc de Bagatelle, Allée de Longchamp 75016 Paris
De 11h à 17h du 22 février au 1er mars 2013, puis de 11h à 18h30 à partir du 2 mars
Accès libre et gratuit
ACCÈS
Métro : Porte Maillot (ligne 1) puis bus 244 : Bagatelle - Pré Catelan (43 place de Bagatelle)
Métro : Pont-de-Neuilly (ligne 1) puis arrêt bus 43
Sur l’appli iphone Plan, tapez : « Les jardins de Bagatelle, Paris »


Pierre Aimar
Vendredi 23 Novembre 2012
Lu 302 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter