Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Avril 2015 - Bruno Julliard propose que l’inscription aux conservatoires se fasse par tirage au sort. Par Pierre Aimar

Afin que l’inscription aux conservatoires municipaux des enfants débutants soit accessible à tous de façon parfaitement équitable, Bruno Julliard, premier adjoint à la Maire, propose le recours au tirage au sort. L’Exécutif soumettra un vœu en ce sens au prochain Conseil de Paris.


Equité et tirage au sort

Voilà un nouveau concept qu'il sera difficile de proposer en sujet de philo : le tirage au sort est juste !
Hasard et égalité, voilà deux notions égales dans la pensée de Bruno Julliard, ex étudiant, ex leader syndicaliste étudiant.

Bon, il manque cruellement de places dans les conservatoires. Pourquoi chercher à financer de nouvelles créations de places puisque grâce au tirage au sort on résout la problématique de l'accès à la culture pour tous.
Autant tirer au sort sur les listes électorales les conseillers municipaux de Paris. Pas besoin de vote, pas besoin de motivation, le tirage au sort remplace la campagne électorale, le papier des affiches, le papier des bulletins, l'électricité le soir du dépouillement, les promesses que l'on ne tiendra pas, les débats d'experts sur les télés, les avis des sondeurs.

Ah ! on me dit que le tirage au sort des représentants du peuple Grec se pratiquait tous les jours à Athènes. J'en suis tout black-boulè.
Quel talent ce Bruno Julliard ! Très en avance sur ses petits camarades.
Pierre Aimar



Pierre Aimar
Jeudi 9 Avril 2015
Lu 206 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 18





Inscription à la newsletter