Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Alain Signori, Métauxmorphoses et autres Merveilles, château-musée, Tournon, du 6 mai au 4 novembre 2012

Signori est donc d’abord un peintre-peintre, qui maîtrise matière, couleur et composition, qui maîtrise aussi son émotion et les processus d’apparition de l’évidence. C’est cette démarche savante, rigoureuse, lucide, référencée, nourrie d’une grande connaissance de l’art d’aujourd’hui, qui lui permet de retrouver un art de la spontanéité joyeuse, un art « primal » immédiatement appréhensible par chacun, quelle que soit sa « culture » artistique. Alain Souchaud in Artension 2003


Deux lieux d'exposition

L’exposition du château
Installée dans l’Espace Broët, dans l’aile gauche du château qui abrita jusqu’en 2009 l’ancienne salle d’audience du tribunal d’instance, l’exposition permettra la présentation d’une quarantaine d’oeuvres de l’artiste : de nombreux assemblages en ferraille récents (2008-2011) et une quinzaine d’assemblages en bois, une technique que l’artiste n’a encore jamais présentée au public.

L’exposition de la bibliothèque municipale
Depuis le début de sa carrière, Alain Signori réalise un travail de peintre parallèlement à ses assemblages. Pendant de nombreuses années, il n’exposa pas ses gouaches. Il vient de publier quatre livres jeunesse avec l’auteur Valérie Fournier.
Une exposition de ce travail sera présentée à la bibliothèque municipale. Elle permettra au public de découvrir les livres eux-mêmes et aussi les gouaches originales.
Alain Signori, Qui se ressemble s’assemble, assemblage bois, 90 x 140 x 20 cm
Alain Signori, Qui se ressemble s’assemble, assemblage bois, 90 x 140 x 20 cm

Alain Signori par lui-même

Le Gardien de la rivière
Le point de départ d’un travail ou d’une recherche est souvent fait du hasard. En ce qui me concerne, le travail sur ce matériau m’est venu un jour d’été alors que nous allions nous baigner dans la Charente. Il avait d’abord fallu arracher à la rivière les ordures que les hommes y avaient négligemment et criminellement jetées. Ceci fait, l’amoncellement des divers détritus nous avait donné l’idée de réaliser une gigantesque sculpture baptisée « le gardien de la rivière », sorte de cerbère monstrueux, qui, balayée par des mois de pluie et de vent était retombé sur le sol.
C’est là que le déclic s’est produit, les petites pièces qui jonchaient la terre me parlaient et m’appelaient à les réformer et à les faire renaître de façon différente. Je m’enfermai dans la cave entouré de ces pauvres merveilles.
Depuis ce jour, mon regard ne quitte plus le sol, les merveilles sont partout, c’est devenu une obsession. Je peux partir pendant une journée à la recherche de ces morceaux de ferraille comme à une chasse au trésor. Je retrouve mon âme d’enfant, qui, je l’avoue, ne m’a jamais vraiment quitté. J’ai l’impression de jouer et aussi d’apporter ma contribution à l’écologie (« mon petit nettoyage ») car mes beautés je les trouve souvent dans la nature jetées près d’une fleur ou d’un arbre. Je leur donne une nouvelle chance ainsi qu’à la nature qui a tant besoin d’être aimée.

Pratique

Horaires d’ouverture
Du 20 mars au 31 mai et du
1er octobre au 7 novembre
Tous les jours sauf le mercredi de 14h à 18h
Du 19 au 30 juin et du 1er au 30 septembre
Tous les jours de 14h à 18h
Du 1er juillet au 31 août
Tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h
Tarifs
Adulte 4 €
Plus de 60 ans, groupes 3€
Jeunes de 12 à 18 ans, cartes d’hôtes, étudiants, 2€
Gratuit pour les moins de 12 ans et les porteurs de la carte ICOM
Gratuit pour tous chaque premier dimanche du mois


Pierre Aimar
Mardi 24 Avril 2012
Lu 575 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter