Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Actualités de la compagnie 47•49 François Veyrunes saison 2013-2014

L’Art est cette évasion nécessaire par laquelle l’homme peut retrouver sa dignité.


au plus prés du monde

Comment vivre et assumer les principes masculins autrement qu’en provoquant l’asservissement ou la négation des archétypes féminins ?
Sur scène, les protagonistes en proie à leurs différences, leurs similitudes, leurs penchants, leurs désirs, leurs pulsions, vont évolue avec leur propre dialectique autour des deux polarités qui les habitent. Cherchant des solutions pour ne pas sombrer, seuls ou à plusieurs les danseurs donnent à voir quelque chose de l’entraide, de la fraternité de l’amour.

“est-ce en le regardant de loin ou en le serrant au creux des poings que je me tiens au plus près du monde ?” Antoine Choplin

Chacun de nous est mû par des forces et des dynamiques intérieures de toutes natures. Elles sont invisibles au monde extérieur. Préalable à l’action apparente dans le réel, elles participent à la singularité de nos comportements intimes, culturels et sociaux. Avec le langage chorégraphique, je cherche à rendre visible et lisible ces forces de vie sous-jacentes. Elles ont des incidences majeures sur le comportement de chacun.

chorégraphie François Veyrunes
dramaturge et assistante à la chorégraphie Christel Brink
créée avec et interprétée par Jéremy Kouyoumdjian, Sylvère Lamotte, Leila Pasquier
auteur Antoine Choplin
plasticien et direction technique Philippe Veyrunes
univers sonore François Veyrunes, Stracho Temelkovski
voix off Dominique Laidet

à l’oeil intrépide le chemin du coeur

à l’oeil intrépide le chemin du coeur
à l’oeil intrépide le chemin du coeur
La danse est ici, celle d’un homme mûr qui est en marche, confronté tant à sa puissance qu’à sa fragilité, à ses pulsions qu’à sa volupté, à ses refoulements qu’à son avidité. Un homme seul qui tente de faire avec plutôt que de jouer contre, mu par l’hypothèse que la transformation de l’être est toujours possible.

Ce sont les nombreuses années de danse à l’hôpital dans des chambres de patients alités, le plus souvent au crépuscule de leur vie qui participent à la genèse de ce solo. De cette expérience singulière au coeur du vivant je ressens et observe les incidences que ces propositions génèrent, une transformation de l’être, une métamorphose.

Ce que je perçois de manière frappante, c’est que la danse peut remobiliser chez le patient-spectateur ses propres dynamiques internes. Elle me renvoie à la question du vivant, à notre condition d’être humain au vivant en regard de la mort vers laquelle nous allons, sans pathos ni romantisme.
Peut-on envisager la danse comme allant au delà de la danse elle-même ?

chorégraphie et interprétation François Veyrunes
dramaturge et assistante à la chorégraphie Christel Brink
plasticien Philippe Veyrunes
univers sonore François Veyrunes et Stracho Temelkovski

Tendre Achille

J’observe aujourd’hui une accélération du temps qui conduit les individus à une recherche effrénée de l’efficacité. Ce que je vis m’amène à penser que la peur de ne pas être utile, celle de ne pas paraître fort, nous agit tant individuellement que collectivement. Cette peur de l’inefficacité ou de la vulnérabilité peut prendre le pas sur les dynamiques du vivant.
Que resterait -il de « ne plus avoir peur » ?

Les désirs subtils et profonds, bien qu’invisibles, sont les moteurs de l’être. Les danseurs se trouvent ici confrontés à des enjeux qui leur demandent d’être pleinement dans le temps présent. Ils sont sollicités pour aller au plus prés de leurs potentialités et révéler leurs singularités. Relever le défi de chaque instant et accepter de se métamorphoser.
C’est une écriture des corps qui est mue par le langage du coeur et l’ardeur de se sentir vivant.

« …la cuirasse sera en berne laissant à la plaie des lèvres pures et à l’oeil intrépide le chemin du coeur. » Antoine Choplin

chorégraphie François Veyrunes
dramaturge et assistante à la chorégraphie Christel Brink
créée avec et interprété par Jéremy Kouyoumdjian, Sylvère Lamotte, Gaétan Jamard
auteur Antoine Choplin
plasticien Philippe Veyrunes
univers sonore François Veyrunes et Stracho Temelkovski

Programmation

Au plus près du monde création 2012
10 et 11 décembre - 20h00 Hexagone Scène Nationale de Meylan (38)
25 mars - 20h30 Théâtre Théo Argence – Scène Rhone-Alpes - Saint Priest (69)
30 mars - 17h00 Espace Culturel Paul Guimard– Pôles Danse – Saint Mars–la-Jaille (44)
01 avril - 20h30 Théâtre de l’Espace de Retz – Pôles Danse – Machecoul (44)
03 et 04 avril - 20h30 Bonlieu Hors les Murs – Scène Nationale d’Annecy (74)
08 avril - 20h30 Le Dôme Théâtre - Scène conventionnée danse - Scène Rhône-Alpes - Albertville (74)
11 avril - 20h30 Théâtre du Briançonnais – Pôle régionnal de développment culturel - Briançon (05)
15 avril - 21h00 Théâtre Comoedia - Aubagne (13)

A l’oeil intrépide le chemin du coeur création 2013
28 septembre - 21h00 Festival Appel d’Air - Espace culturel La Halle - Dieulefit (26)
07, 08, 09 novembre - 20h30 Salle Noire - Grenoble (38)
31 janvier - 20h30 Coléo - Pontcharra (38)

Tendre Achille création 2014
23 janvier - 20h00 La Rampe / La Ponatière - Scène conventionnée danse et musique - Scène régionale - Echirolles (38)
25 janvier - 20h30 Espace Paul Jargot - Crolles (38)
Juillet Festival OFF - Avignon (84)

La Compagnie 47• 49 François Veyrunes est subventionnée par la DRAC Rhône-Alpes Ministère de la Culture et de la Communication, la Région Rhône-Alpes, le Conseil Général de l'Isère et la Ville de Grenoble.

Compagnie 47•49
11, rue Millet
38000 Grenoble, France
CONTACT
Valérie Joly-Malevergne - Administratrice de production
Karine Trabucco - Attachée de production
tél : +33 (0)4 76 00 10 56
mail : compagnie47.49@free.fr
site web : www.veyrunes.com:// www.veyrunes.com


Pierre Aimar
Mercredi 11 Septembre 2013
Lu 278 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24





Inscription à la newsletter