Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




6 au 27 février. Didier Delamonica célèbre l'amour. Artclub Gallery, Paris

Tout en élans de couleurs Delamonica veut célébrer l'amour et chante un univers fleuri et oriental, mythique et ésotérique, poétique et enchanteur.


"Les amants lutinent les amantes"

6 au 27 février. Didier Delamonica célèbre l'amour. Artclub Gallery, Paris
Delamonica a commencé par l'univers de la pub où il a excellé à traduire en images ce qui peut se dire avec des mots, sans parvenir à satisfaire son vrai besoin d'expression. Ce besoin, il l'exprimait par des œuvres personnelles, à la recherche d'un style et d'un mode d'expressin qui lui convînt parfaitement.
la toile de Delamonica est un dédale, un ondoiement de formes souples, en éclatement partout renouvelé de couleurs à la façon des miniatures d'orient où tout l'espace, occupé de couleurs, se remplit de formes et d'ondes, de lignes souples et d'esquisses de cadres qui explosent; on y voit des envols d'ailes et des corps légers qui se soulèvent et s'envolent , des cercles et des étoiles, des symboles colorés et mystérieux, des êtres enlacés qui se ploient dans un univers dénué d'atmosphère et où la ligne se courbe spontanément en souplesse et en danses subtiles.Rien ne pèse ni ne porte dans ces tableauxinfiniment lumineux où l'œil se surprend à diverses reprises à chercher et chercher encore la trame du conte ou de l'histoire.
Conte de fées ou rêve éveillé, univers de magie ou de légendes, allusions poétiques au bestiaire fantastique, licornes et châteaux hors du temps, fleurs chatoyantes aux courbes inattendues, ornements venus tout droit de la miniature ou mieux, de l'enluminure.

Des histoires pour des rêves

Inscrites dans des cercles ou des carrées, sur des fonds noirs et lissés, les couleurs éclatent et se placent en d'autres formes où éclatent d'autres couleurs encore, bordés de careeaux et d'objets, de symboles soigneusement placés ou jetés sur des fonds lumineux.
Dans les œuvres de Delamonica, la couleur en panache et en feu d'artifice ne cesse de jaillir d'elle-même et de se projeter en éclts de lumière.
Sans doute faut-il chercher au travers de tout cela une histoire comme celles qu'on raconte assis en rond à l'auditoire attentif et passionné, naïf aussi et enfantin peut-être, mais émerveillé par toutes ces merveilles que jette le peintre dans les regards à grand renfort de couleurs. ainsi " La Jonas avait les yeux bleus; ou Blanche mère aux cheveux roux, le Centaure violoniste et Souviens-toi que le temps est un joueur avide, Sous ma coupole de saphirs"

Pratique

Artclub
Tel: 01 47 03 42 20
www.artclub.fr
contact@artclub.fr


pierre aimar
Mardi 2 Février 2010
Lu 2867 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter