Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




30/01, L’Impresario de Smyrne de Carlo Goldoni à Auditorium Michel Petrucciani de Montélimar. Théâtre musical adapté et mis en scéne par Bernard Rozet.

Un riche Turc débarque dans la Venise de Goldoni pour engager une troupe d’opéra et l’emmener avec lui à Smyrne. Mais il se heurtera très vite aux rivalités et aux jalousies, provoquées par les ego surdimensionnés des chanteuses, chanteurs et autres incontournables personnages du monde du théâtre musical. Sur cette trame comique, Bernard Rozet a recréé une sorte d’opéra imaginaire avec l’aide d’une joyeuse troupe de comédiens et de chanteurs. Là où Goldoni n’écrivait que théâtre, Rozet glisse des airs de bel canto propices à enrichir à la fois l’intrigue et le spectacle. Le résultat n’en est que plus divertissant pour le spectateur. Et les caprices des apprenties « primas donnas » prennent également une dimension comique jubilatoire. L’Impresario de Smyrne, revu et corrigé par l’Equipe Rozet, est une comédie théâtrale et musicale à découvrir absolument !


Une troupe excentrique !!!

30/01, L’Impresario de Smyrne de Carlo Goldoni à Auditorium Michel Petrucciani de Montélimar. Théâtre musical adapté et  mis en scéne par Bernard Rozet.
Ambition, délire et cruauté dans les coulisses d’un opéra... Trois chanteuses lyriques, divas excentriques, et deux chanteurs non moins caractériels se confrontent devant Ali, imprésario turc, homme fortuné, venu spécialement pour les auditionner dans le but de constituer une troupe. Tous ont en commun une ambition à la hauteur de leur ego démesuré et de leurs exigences financières exorbitantes. La venue de cet homme va mettre le feu aux poudres. Chacun va alors devoir sortir le grand jeu pour plaire à l'imprésario. Tous les coups sont permis… Peu de pièces du répertoire parlent avec autant de drôlerie et de justesse des coulisses du monde de l'opéra.
Les masques tombent et nous voilà bien loin du strass et des paillettes. L'imprésario de Smyrne est une comédie sur la vanité, la compétition et la jalousie, une comédie satirique très efficace. Goldoni est un orfèvre en la matière. Les scènes opératiques en représentation ou en répétition nous permettront d'aborder plusieurs genres, de varier ainsi les plaisirs et surtout de voyager dans les époques par le biais de la représentation théâtrale.

Vendredi 30 janvier 2009 à 20h30


communication@montelimar.fr
Lundi 26 Janvier 2009
Lu 1150 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82










Inscription à la newsletter