Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




29 oct > 4 nov 08 > Valence (26), Lux, scène nationale, programme de la semaine


cinéma (tous les films sont diffusés en version originale sous-titrée)

29 oct > 4 nov 08 > Valence (26), Lux, scène nationale, programme de la semaine
La vie moderne
France | 2008 | 1h28
- Festival de Cannes 2008 -
« Dernier volet de Profils paysans, La vie moderne nous ouvre les portes d’un milieu en perdition, presque oublié du cinéma, celui des travailleurs de la terre. Depardon nous fait entendre celle et ceux que l’on appelle « les taiseux », ces hommes et ces femmes qui ont aujourd’hui 80, 90 ans et qui ont donné leur corps et leur âme à la terre. C’est beau comme du Dreyer, ces visages incroyables, creusés par la dureté du travail mais aussi par une souffrance encore plus grande, celle de la solitude. » Laurent Devanne
mer. 29 oct. à 14h, 16h, 18h et 20h, jeu. 30 oct. à 14h et 16h, ven. 31 oct. à 15h15, 18h et 20h, sam. 1er nov. à 18h et 20h, dim. 2 nov. à 18h, mar. 4 nov. à 16h, 18h15 et 20h

mardi 4 novembre à 20h, débat à l’issue de la séance avec des paysans et des membres de la Confédération Paysanne


De la guerre
de Bertrand Bonello
avec Asia Argento, Mathieu Amalric, Laurent Lucas
France | 2h10 | 2007
- Quinzaine des réalisateurs Cannes 2008 -
À la suite d’une expérience troublante, Bertrand, la quarantaine, se laisse entraîner par un homme dans un lieu isolé et utopique. Il y rencontre Uma, une charismatique italienne, qui prône le plaisir permanent. Mais aujourd’hui, atteindre le plaisir est une guerre. Bertrand se laisse alors doucement aller et décide de devenir un guerrier.
« Le film, passionnant, reconduit des questionnements chers à l’auteur : que faire, pour ceux qui en ont hérité sans les vivre, de l’échec des utopies, comment en retrouver l’espoir et la spontanéité, par quels moyens réenchanter la vie et redonner corps et chair au sentiment collectif dans une société atomisée, rendue exsangue par le triomphe du libéralisme ? » Jacques Mandelbaum, Le Monde

sam 1 nov à 18h15, mar. 4 nov à 20h30

Soirée film d’animation. Hommage à Georges Switzgebel, mercredi 29 octobre à 20h30

en partenariat avec la Poudrière, hommage à Georges Switzgebel en sa présence, l’une des grandes figures du cinéma d’animation contemporain, auteur d’une vingtaine de courts-métrages dont les histoires évoluent à leur rythme, au gré d’une narration exclusivement picturale. Un monde fascinant où l’on glisse d’une forme à une autre, d’un espace à l’autre dans d’incessantes métamorphoses.
Le vol d’Icare - 1974, 3’ / Perspectives - 1975, 2’ / 78 tours - 1985, 4’ / Le sujet du tableau - 1989, 6’ / La course à l’abîme - 1992, 4’30 / L’année du Daim - 1995, 5’ / Zig zag - 1996, 1’ / Fugue, 1998, 7’ / La jeune fille et les nuages - 2000, 4’ / L’homme sans ombre - 2004, 9’30 / Jeu - 2006, 4’ / Retouches - 2008, 5’30

Rétrospective Hitchcock > 15 nov

Psychose
avec Anthony Perkins, Janet Leigh
Etats-Unis | 1960 | 1h49
Chargée de déposer 40 000 dollars à la banque, Marion voit là l’occasion d’avoir l’argent dont elle a tant besoin pour vivre avec son amant, elle s’enfuit en voiture. La pluie battante, elle fait halte pour la nuit dans un motel isolé. Norman Bates, le jeune gérant, l’accueille aimablement…
« Psychose recèle, derrière les méandres d’une histoire mystérieuse particulièrement adroite et impressionnante, une déchirante méditation sur l’obsession majeure de l’univers hitchcockien : la relativité du bien et du mal en chacun de nous. » Yves Boisset, Télérama
mer. 22 oct. à 18h, sam. 25 oct. à 20h30

Fenêtre sur cour
avec James Stewart, Grace Kelly
Etats-Unis | 1955 | 1h52
Un reporter immobilisé par un plâtre observe de sa fenêtre les allées et venues de ses voisins. Le comportement bizarre d’un représentant de commerce l’intrigue à un point tel qu’il le croit meurtrier de sa femme. Fantasme ou réalité ?
« Un des films préférés d’Hitchcock qui mêle, à travers cette étude d’un cas typique de voyeurisme, réflexions sur l’amour et le cinéma. » Aurélien Ferenczi
mer. 22 oct. à 20h, dim. 26 oct. à 16h, mar. 28 oct. à 20h

La corde (The rope)
Jusqu’au 1er novembre
Avec James Stewart, John Dall, Farley Granger
Etats-Unis,1948, 1h 20
Juste avant un cocktail qu’ils organisent, deux jeunes hommes étranglent pour la seule volupté du geste, leur camarade de classe et dissimulent son cadavre dans un coffre sur lequel ils placent le buffet. Il ont convié les parents du mort, son ex-fiancée ainsi que leur ancien professeur.
« Filmé d’une traite, sans coupures ni collures, délesté du montage, La corde demeure un fascinant pari esthétique, à la fois objet unique et preuve tangible des possibilités du cinéma. » Serge Kaganski
ven. 31 oct. à 18h, sam. 1er nov. à 20h30

Cinéma jeune public

Desmond et la créature du marais
Film d’animation de Magnus Carlsson
Suède | 2006 | 1h08 | Version Française
À voir dès 4 ans
Desmond le cochon et ses amis de la forêt des framboisiers en ont assez : l’abominable créature du marais leur rend la vie impossible… Enfin, si elle existe vraiment ! Qui aurait pu chiper les pommes de Desmond, la guitare de Willie le Putois ou encore les gants de boxe de Sébastien Lapin ? Ensemble, ils décident de construire un piège à créature du marais…
Cette fable humoristique qui tourne en dérision peur et terreur a récolté de nombreux prix en festivals. Le réalisateur a créé un univers décalé dans lequel évoluent des personnages en « matériaux authentiques ». La construction du piège et l’attente de la capture sont l’occasion pour chacun d’entre eux de dépasser leurs craintes et de se dévoiler.
mer. 29 oct. à 14h, jeu. 30 oct. à 14h, ven. 31 oct. à 14h, sam. 1er nov. à 16h, dim. 2 nov. à 16h, mar. 4 nov. à 14h

Un été avec Coo

Film d’animation de Keiichi Hara
Japon | 2008 | 2h15 | Version Française
À voir dès 7 ans
Kôichi, petit écolier, découvre une pierre bien étrange dans le lit asséché d’une rivière. Lorsqu’il lave son précieux trophée, un animal en sort. Surprise ! C’est un kappa, mythique créature aquatique du folklore japonais. Quand la nouvelle de sa présence se répand dans la ville, le kappa décide de quitter la famille de Kôichi, inquiet de les ennuyer, et part à la recherche d’autres kappa…
Véritable conte des temps modernes, ce film apporte un doux mélange d’humour et de sensibilité. Sous une apparente simplicité, le réalisateur porte un regard critique sur l’avidité des médias et de la population lorsque l’existence de la mignonne créature est avérée.
mer. 29 oct. à 15h15, jeu. 30 oct. à 15h15, ven. 31 oct. à 14h, sam. 1er nov. à 16h, dim. 2 nov. à 16h, mar. 4 nov. à 14h et 18h15


pierre aimar
Lundi 27 Octobre 2008
Lu 1141 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27










Inscription à la newsletter