Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




28 octobre au 17 janvier, 7 expositions monographiques au Mamco, Genève

7 expositions monographiques : Pierre-Olivier Arnaud Lumières du jour. Marc Bauer Premier conte sur le
pouvoir. Cathryn Boch 10 8 6 überholen. Erik Bulatov Peintures 1971-2008. Alain Huck La Chair nuit.
Deimantas Narkevicius Trois sur trois. Patrick Neu Dans la suie des images et les iris de la pensée


Avec sa séquence intitulée L’Espèce de chose mélancolie*, le Mamco prend une tonalité toute automnale. Les cimaises du quatrième étage accueilleront une trentaine de toiles du peintre Erik Bulatov dont le style pictural renoue avec les premiers avant-gardistes russes. Sur l’ensemble du deuxième étage, le musée rassemble pour la première fois une partie très importante des oeuvres récentes d’Alain Huck, dessins au fusain de grands formats qui marquent un tournant dans le travail de l’artiste. Le premier étage réunit quatre expositions de travaux sur papier du Genevois Marc Bauer, lauréat du Prix Culturel Manor 2009, de Pierre-Olivier Arnaud, de Patrick Neu et de Cathryn Boch. Enfin, le Mamco clôt l’exposition en trois volets consacrée à l’artiste lituanien Deimantas Narkevicius.
L’exposition d’Erik Bulatov (Sverdlovsk, Russie, 1933) rassemble une trentaine d’oeuvres sur toile et papier, de la fin des années 1970 à nos jours. Bien que formé dans les écoles d’art de Moscou, le peintre s’est maintenu à l’écart de l’activité artistique officielle durant les années du régime soviétique. Il fut très proche d’un petit groupe d’artistes (auquel son ami Ilya Kabakov appartenait) qui développa des formes artistiques en marge du réalisme socialiste. Avant qu’il ne quitte la Russie pour s’établir en France au début des années 1990, Bulatov avait déjà participé à plusieurs expositions à l’étranger. Aujourd’hui il est considéré comme l’un des artistes majeurs de sa génération.
Erik Bulatov a mené différentes recherches picturales, définissant son style à la fin des années 1960. Son langage puise ses sources à la fois dans une réinterprétation des avant-gardes du début du XXe siècle et dans la tradition de la peinture de paysage russe. Ses oeuvres associent des représentations figuratives, comme des paysages magistralement exécutés ou des images de ciels bleus, avec des éléments typographiques. Si son recours à l’écriture rappelle les constructivistes russes ou l’art de la propagande soviétique, Bulatov s’intéresse surtout à l’impact visuel des mots qui, par des effets de tensions, agissent comme des éléments dynamiques et structurants du tableau.

Information et contact
Mamco, Musée d’art moderne et contemporain
10, rue des Vieux-Grenadiers
CH-1205 Genève
Tél. + 41 22 320 61 22 | Fax + 41 22 781 56 81 | www.mamco.ch
Le musée est ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, tous les premiers mercredis du mois jusqu’à 21h, samedi et dimanche de 11h à 18h. Fermeture le lundi, ainsi que les 24, 25, 26, 31 décembre 2009 et le 1er janvier 2010.Tarif normal : CHF 8.- / réduit : CHF 6.- / groupe : CHF 4.-


pierre aimar
Jeudi 17 Septembre 2009
Lu 770 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter