Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




26 mars, Out of context, For Pina, Hommage à Pina Bausch. Conception et mise en scène Alain Platel, au théâtre Bel Image de Valence

Chez Alain Platel, “l’état d’hystérie” des corps n’est pas considéré comme une pathologie, mais comme l’expression d’un monde affectif intérieur, exacerbé, qui débute là où les mots nous manquent. Depuis “Vsprs”, le plus talentueux et emblématique des chorégraphes flamands a développé avec ses danseurs des Ballets C de la B un langage corporel fondant son travail du mouvement sur l’hypersensibilité des corps :


Hommage à Pina Bausch

« La danse a probablement eu cette fonction depuis tout temps : la volonté de traduire physiquement des sentiments trop forts. À ce propos, il est intéressant de savoir que le mot “chorégraphie” est dérivé du terme médical “chorée”, qui désigne un “trouble” du système nerveux dont les symptômes sont des mouvements soudains, rapides, incontrôlés et hystériques du corps. »

Après les retentissants “Iets op Bach” et “Pitié”, Alain Platel revient avec une nouvelle création à l’univers décalé. Accompagné de huit virtuoses du mouvement, capables de traduire physiquement cet état d'extrême sensibilité qui saisit et transit, Platel transforme la scène en lieu d'urgence et porte les corps vers l'extase.
Out of Context se situe dans un espace mental. Petit à petit, il se transforme en retour en arrière. Un plongeon dans les méandres de l’existence humaine : à la recherche des racines de l’enfance et de la
préhistoire. De quelque chose qui se situe entre l’homme et l’animal, une sorte d’harmonie qui dépasse (ou précède, c’est selon) la dualité entre le beau et le laid, le bien et le mal, toi et moi, l’individu et la
communauté. A la recherche d’une situation où tout est fluide. En ce sens, Out of Context est une sorte de rituel, de rassemblement au cours duquel les gens se lancent à la poursuite d’une essence qu’ils ne trouvent pas.Entre-temps, ils vivent quelque chose qu’ils n’ont pas cherché mais qui en vaut la peine.
La transfiguration des corps sublimée par le grand chorégraphe Alain Platel

Conception et mise en scène Alain Platel
Dansé et créé par Elie Tass, Emile Josse, Hyo Seung Ye, Kaori Ito, Mathieu Desseigne Ravel, Mélanie Lomoff, Romeu Runa, Rosalba Torres Guerrero, Ross Mc Cormack
Dramaturgie : Hildegard De Vuyst
Assistante à la mise en scène : Sara Vanderieck
Costumes : Dorine Demuynck
Lumières : Carlo Bourguignon
Son :Sam Serruys

Production les Ballets C de la B - coproduction Théâtre de la Ville - Paris, le Grand Théâtre de Luxembourg, TorinoDanza, Sadler's Wells - London, Stadsschouwburg Groningen, Tanzkongress 2009,
Kaaitheater–Brussel, Wiener Festwochen - Vienna - diffusion Frans Brood Productions

Comédie de Valence, centre dramatique national Drôme-Ardèche - direction Richard Brunel
Place Charles Huguenel 26000 Valence - Tél. 04 75 78 41 71 - Fax 04 75 78 41 72 - www.comediedevalence.com


pierre aimar
Vendredi 12 Février 2010
Lu 1640 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24





Inscription à la newsletter