Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



26 mai au 4 juin, Le TnBA présente le spectacle de sortie de la première promotion de l’École Supérieure de Théâtre de Bordeaux en Aquitaine (éstba)

Il faut rêver le monde pour pouvoir l’habiter. Il faut rêver le Graal pour pouvoir en parler. La résurgence du récit mythique révèle son époque. Elle traduit les utopies du temps et leurs échecs. D’un mot surgit tout un univers et ses voies de passage vers le monde d’aujourd’hui sont naturelles.


Merlin ou la terre dévastée de Tankred Dorst
Merlin ou la terre dévastée de Tankred Dorst

Merlin ou la terre dévastée de Tankred Dorst

Si le Graal est incontestablement le plus grand mythe de l’Occident médiéval, c’est sans doute parce qu’il donne forme à un désir brûlant : incarner l’image inconnue du sacré, fût-il sans dieu, dans le présent des vies humaines.
De ce rêve éveillé ou de ce mirage blessé, nul ne sort jamais indemne.

Tankred Dorst, l’un des dramaturges contemporains allemands les plus fameux, a puisé, comme Shakespeare en son temps, à la source du mythe. Il a relu Chrétien de Troyes et tous les romans médiévaux afin de mieux faire revivre pour nous Merlin l’enchanteur, la légende arthurienne, les amours de Lancelot du lac et de la reine Guenièvre, Perceval le Gallois, les chevaliers de la table ronde, Gauvain, Galaad, la fée Morgane et tous les protagonistes des grands cycles hantés par l’imaginaire celtique. Entre féerie lumineuse et sombres funérailles, théâtre grotesque et amours courtois, il nous invite au voyage en remontant aux temps les plus reculés pour échouer aux portes du monde d’aujourd’hui, toujours à la recherche de la Sainte relique.

La création de cette fresque épique conclut la formation des premiers interprètes issus de l’école du TnBA. À l’issue de leurs trois années de quête artistique, treize jeunes comédiens investiront avec énergie ce texte jaillissant. Chants, danses rythmeront un théâtre à la mesure de leur jeunesse, généreux et enthousiaste. Et sans doute, au seuil de leur vie professionnelle, nous enseigneront-ils à leur tour qu’il faut parfois dévorer le monde pour mieux le rêver, et se le réapproprier afin de songer à soi même sans effroi…

Pratique

Merlin ou la terre dévastée de Tankred Dorst
Dominique Pitoiset & Nadia Fabrizio, mise en scène
Hélène Mauler & René Zahnd, texte français
André Litolff, musique
Christophe Pitoiset, lumière
L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté

Avec les élèves de l'ESTBA :
Pierre Bourel, Roxane Brumachon, Roberto de Magalhaes, Bess Davies, Mathieu Ehrard, Baptiste Girard, Lucie Hannequin, Nina Krasnikova, Charlotte Krenz, Marion Lambert, Tom Linton, François Praud, Tristan Robin

Mer. 26 mai au ven. 4 juin à l'Espace Chapiteau du TnBA
8 à 16 €


pierre aimar
Mercredi 17 Mars 2010
Lu 1677 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 83





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...



Venise ? Ici ou ailleurs ?

Venise ? Ici ou ailleurs ?


Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément

Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément