Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




20 au 26 mai 09, France / Algérie, dialogues cinématographiques au Lux, scène nationale de Valence, Drôme

À l’instar du théâtre, le cinéma s’affirme comme espace de dialogue et de confrontation, abordant l’histoire et ses zones d’ombres, les incompréhensions et les tabous, cherchant à révéler, renouer, voire libérer. A l’invitation de la Comédie de Valence, lux jette un pont entre les deux cinématographies algérienne et française liées aujourd’hui encore, qui chacune aborde avec son propre point de vue le colonialisme, la guerre et ses blessures, les enjeux de l’intégration, la vie dans les quartiers, l’intégrisme religieux, l’avenir.


France / Algérie, dialogues cinématographiques. Programme

20 au 26 mai 09, France / Algérie, dialogues cinématographiques au Lux, scène nationale de Valence, Drôme
Bled number one
avec Rabah Ameur-Zaïmeche, Meriem Serbah
France/Algérie | 1h37 | 2005

À peine sorti de prison et sous le coup d’une double peine, Kamel est expulsé vers son pays d’origine, l’Algérie. Cet exil forcé le contraint à observer avec lucidité un pays en pleine effervescence, tiraillé entre un désir de modernité et le poids de traditions ancestrales.
« Nationalisme et intolérance, fureurs communautaires et crispations religieuses, angoisses identitaires et désarrois intimes, tout ici est glissé de la manière la moins didactique qui soit, elliptique, poétique. Paysage, visage, corps écartelés entre l’extase et la fureur : la beauté du film est dans sa puissance d’évocation. » Jean-Luc Douain, Le Monde
mer. 20 mai à 18h, ven. 22 mai à 20h, sam. 23 mai à 18h30

Dernier maquis avec Rabah Ameur-Zaïmeche, Abel Jafri
Algérie/France | 1h 33 | 2008

Au fond d’une zone industrielle à l’agonie, Mao, un patron musulman, possède une entreprise de réparation de palettes et un garage de poids-lourds. Il décide d’ouvrir une mosquée…
« Le cinéaste, à travers une stylisation lyrique et une acuité de regard admirables, poursuit son investigation de l’immigration maghrébine en juxtaposant question religieuse et politique. Le film interroge à la fois l’échec des utopies socialistes, la catastrophe redoublée de cet échec chez les anciens colonisés et la place accrue prise de ce fait par la religion dans l’identité de ces hommes. » Jacques Mandelbaum, Le Monde
mer. 20 mai à 20h, ven. 22 mai à 18h, sam. 23 mai à 20h15, dim. 24 mai à 18h, mar. 26 mai à 20h

Wesh wesh qu’est ce qui se passe ?
avec Rabah Ameur-Zaïmeche, Ahmed Hammoudi, Brahim Ameur-Zaïmeche
France | 1h23 | 2001

Cité des Bosquets, Seine-Saint-Denis. À travers le regard de Kamel de retour dans sa cité après avoir purgé une double peine, la vie d’un groupe de jeunes confrontés à la décomposition sociale du quartier.
sam. 23 mai à 17h, mer. 27 mai à 18h

La bataille d’Alger
de Gillo Pontecorvo avec Jean Martin, Yacef Saadi, Brahim Haggiag
Italie, Algérie | 1h30 | 1966

En 1957, l’affrontement sanglant entre les paras du colonel Matthieu et les troupes du FLN dans la casbah d’Alger.
Tourné peu après les accords d’Evian en 1962, le film offre un témoignage documenté et documentaire, quasi historique de l’insurrection d’Alger. Lion d’or à Venise en 1966, primé à Cannes et nominé aux Oscars, le film est pourtant interdit en France la même année et à nouveau censuré en 1971. Il faudra attendre 2003 pour que le film ressorte en salle.
vend. 22 mai à 20h, sam. 23 mai à 18h

Clara
de Helma Sanders-Brahms
Allemagne/France/Hongrie | 1h47 | 2008
avec Martina Gedeck, Pascal Greggory, Malik Zidi

En 1850, la pianiste et compositrice Clara Schumann joue en public les morceaux de son mari Robert, incapable suite à des crises d’angoisse de donner des concerts. Elle fait la connaissance de Johannes Brahms, 14 ans de moins qu’elle, dont le talent impressionne également son mari. Mais ce n’est pas seulement la virtuosité du pianiste qui séduit Clara…
Le triangle amoureux formé par les trois musiciens constitue l’une des histoires les plus célèbres du romantisme allemand. Le film est une ode à l’amour et à la musique, un film de folie (celle de Robert Schumann), de passion (celle de Clara pour le jeune Brahms), où la vie et la mort coexistent.
mer. 20 mai à 18h et 20h, ven. 22 mai à 18h, sam. 23 mai à 20h, dim. 24 mai à 18h30, mar. 26 mai à 20h

À l’occasion de l’exposition « Scénographies, de Dan Graham à Hubert Robert »
Two generators
de Rodney Graham
Canada | 16mm | 4 min | 1984

les samedi et dimanche à 15h15 et le mercredi à 17h30

Cinéma jeune public
Bugsy Malone
de Alan Parker
avec Scott Baio, Jodie Foster, Florrie Dugger
Angleterre | 1976 | 1h36 | Version française

à voir dès 7 ans
À New York, dans les années 20, Roxy Robinson est abattu dans une impasse par une rafale… de tartes à la crème. La guerre des gangs reprend avec d’autant plus d’intensité que son instigateur, Dan le Gandin, possède maintenant l’arme ultime : le « spurgle gun », mitraillette de crème à répétition, avec laquelle il entend bien soumettre la ville…
« Immense succès dès sa sortie, Bugsy Malone est resté un film culte, indémodable, la fusion parfaite entre la comédie musicale hollywoodienne et le film de gangsters, à ceci près que les armes y tirent des tartes à la crème et que la moyenne d’âge des acteurs y est de 12 ans ! ».
mer. 20 mai à 15h, ven. 22 mai à 16h30, sam. 23 mai à 16h, dim. 24 mai à 17h, mar. 26 mai à 18h15

4 5 6 Mélie pain d’épice / Avant-première
programme de films d’animation de Folimage
France | 2009 | 50 min

à voir dès 4 ans
Tôt ou tard de jadwiga kowalska
Le printemps de mélie de pierre-luc granjon
mer. 20 mai à 14h, ven. 22 mai à 16h30 , sam. 23 mai à 16h, dim. 24 mai à 16h, mar. 26 mai à 18h15

Expérience
D’Abbas Kiarostami
Iran | 1973 |1h | Vost

À voir dès 9 ans
Mohammad, jeune adolescent, est employé à tout faire dans une boutique de photographe où il est autorisé à dormir. Il est amoureux d’une jeune fille de la bourgeoisie qui habite à l’autre bout de Téhéran. Un jour, il croit surprendre un regard approbateur de sa part. Encouragé, il part dès le lendemain proposer ses services dans la maison des parents de la jeune fille.
Inédit en France, Expérience est l’un des premiers films de l’un des cinéastes contemporains essentiels, Abbas Kiarostami, qui a tout à la fois transcendé la mise en scène des enfants et porté un regard documentaire sur la société iranienne.
Le film sera précédé de deux courts-métrages d’Abbas Kiarostami : Le Pain et la rue et Récréation
mer. 20 mai à 14h, dim. 24 mai à 16h, mar. 26 mai à 19h


pierre aimar
Mardi 12 Mai 2009
Lu 830 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27





Inscription à la newsletter