Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



18 au 21 mai, La Jeanne de Delteil Adaptation Jean-Pierre Jourdain d’après Jeanne d’Arc de Joseph Delteil, TNP Villeurbanne

La spécificité du texte de Delteil est d’être un concentré d’énergie. L’auteur brasse, mêle : le ciel – la
laine des bestiaux – le blé – l’odeur de l’étable – la terre, baigne le tout dans la Meuse et insuffle à
son généreux agrégat une vitalité communicative. Impossible de rester sage devant SA Jeanne.


La pièce

On veut jouer avec elle. Delteil balaie d’un seul mouvement la question de la réelle existence de Jeanne d’Arc. Il nous emplit d’une certitude : elle vit. Elle est devant nous. La voilà : « La fille belle des victoires .» On est fasciné. Chacun au fond de soi est satisfait, car le peuple veut croire en la jeune paysanne rejetant « les calculs mous comme du fromage » et avec qui il faut toujours dire « évidemment »… De la naissance au bûcher, les grands événements nous sont rapportés, non du point de vue historique, mais de celui du coeur, de l’organe central, du muscle qui bat et impose son rythme. Tout naturellement, la mise en scène suit le même schéma que le texte. Le spectacle va se constituer sous nos yeux. Une actrice seule prend possession d’un plateau nu. La vraie nudité, pas celle de l’absence, du dépouillement, mais de l’abandon.
Une femme entre dans un théâtre en repos. Seule la servante est allumée. La scène ressemble à celle de tous les théâtres du monde. Sont posés là l’échelle pour les lumières, les élingues pour les cintres,
le balai pour le plateau, les chariots pour transporter le matériel, bref, les outils naturels du théâtre.
Confiante en la force du verbe, il suffira à l’actrice de parler pour que la chose existe. Pleine de foi
en son art, l’artiste, folle de liberté, baptise à qui mieux mieux : tire une table, grimpe dessus, et voilà
le beau cheval offert par Charles VII ! Alignant scrupuleusement des pieds de projecteurs, c’est toute
l’armée vivante dont elle prend le commandement qui surgit ! Joie naïve. Cette générosité théâtrale parle
à chacun. Elle entretient la force de l’illusion.
Jean-Pierre Jourdain

Pratique

La Jeanne de Delteil Adaptation Jean-Pierre Jourdain d’après Jeanne d’Arc de Joseph Delteil
Mise en scène Christian Schiaretti
Avec, dans le rôle de Jeanne d’Arc Juliette Rizoud comédienne de la troupe du TNP
costumes Thibault Welchlin
lumières Mathilde Foltier-Gueydan
Petit théâtre du TNP
Mai: mardi 18, mercredi 19, jeudi 20, vendredi 21 mai à 19h30 en salle de répétition
Location ouverte. Prix des places : 23 € plein tarif ; 18 € tarif abonné et tarif groupe
(10 personnes minimum) ; 13 € tarif réduit (moins de 26 ans, demandeurs d’emploi, bénéficiaires
de la CMU, professionnels du spectacle).
Renseignements et location 04 78 03 30 00 et www.tnp-villeurbanne.com
Accès au Petit théâtre du TNP
TCL Métro ligne A, arrêt Gratte-Ciel.
Bus ligne C3, arrêt Paul-Verlaine ; Bus ligne 38 et 69, arrêt Mairie de Villeurbanne.
En voiture prendre le cours Émile-Zola jusqu’aux Gratte-Ciel, suivre la direction Hôtel de Ville.
Le TNP est en face de l’Hôtel de Ville.
Par le périphérique, sortir à Villeurbanne Cusset / Gratte-Ciel.


pierre aimar
Mardi 20 Avril 2010
Lu 1759 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 83





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...



Venise ? Ici ou ailleurs ?

Venise ? Ici ou ailleurs ?


Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément

Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément