Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




17 au 28/12 > Tableaux et monotypes de Bénédicte Plumey. Paris, Fondation Dosne-Thiers.

La Fondation Dosne-Thiers propose du 17 au 28 décembre 2008 une exposition inédite de tableaux et de monotypes réalisés par Bénédicte Plumey.


Bénédicte Plumey

Bénédicte Plumey
Bénédicte Plumey
Influencée par la poésie, la musique, la littérature, la danse, les voyages et la nature, Bénédicte Plumey a été particulièrement impressionnée par l’opus 132 de Beethoven, interprété par le quatuor Ysäye.
Sur le thème du « mouvement et de l’envol », le peintre offre aux visiteurs ses œuvres récentes (monotypes et peintures) en déclinant toute la gamme des noirs les plus profonds aux blancs les plus éclatants.

Parcours de l'artiste
Bénédicte Plumey est née dans l’amour de la matière et de la couleur, en 1956, à Elbeuf en Normandie, dans une famille qui fabriquait et teignait le « drap d’Elbeuf ».
Son goût subtil pour la couleur et la lumière se confirme lorsque, à l’âge de dix ans, Bénédicte Plumey séjourne un an en Espagne dans une école à Valladolid. Ce fut le choc et l’émerveillement de la lumière de Castille.
Ce parcours explique sa quête perpétuelle de lumière, de contrastes et de matières dans son travail. C’est à vingt ans qu’elle choisit de se consacrer définitivement à la peinture. Rapidement, elle décide de se concentrer sur la technique du monotype qui correspond à son désir de mise en valeur des contrastes.
En 1976, Bénédicte Plumey rencontre Louis Faye, son futur mari, peintre lui aussi. Ils cheminent ensemble jusqu’à aujourd’hui en exposant et en voyageant. Puis, en 1988, ils installent leur premier atelier en Provence, au pied des Dentelles de Montmirail.

Toujours pour son amour de la matière, Bénédicte Plumey rapporte de l’un de ses derniers voyages en Chine, en 2007, « des trésors de papier » sur lesquels elle tire certains des monotypes présentés lors de cette exposition.
Aujourd’hui, Bénédicte Plumey vit et peint dans le Vaucluse, à Beaumes-de-Venise.

L’exposition est placée sous le parrainage d’Arnaud d’Hauterives, secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux-arts, et de Léonard Gianadda, membre de l’Institut et président de la fondation Pierre Gianadda.

Informations pratiques
Tous les jours du 17 au 28 décembre (dimanche compris)
de 13h à 20h

Fondation Dosne-Thiers
27, place Saint-Georges
75009 Paris
Téléphone : 01 48 78 14 33
Télécopie : 01 48 78 92 92
Courriel : fondationdosne@free.fr


pierre aimar
Mardi 28 Octobre 2008
Lu 1699 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter