Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




16 mars au 8 avril, A la tombée de la nuit de Peter Turrini, théâtre des Ateliers, Lyon

« Grande propriétaire terrienne au sommet de sa puissance, la comtesse a l’oeil sur sa paysannerie, son église et son évêque. Son avocat, grâce à ses accointances néo-nazies, la conseille utilement sur toutes les tractations d’affaires sérieuses.
Cela ne lui suffit pourtant pas et il lui faut être admirée – à défaut d’être aimée.


Portraits d’artistes en domestiques

16 mars au 8 avril, A la tombée de la nuit de Peter Turrini, théâtre des Ateliers, Lyon
Sa fille Clara reçoit dans la grande maison familiale les artistes qu’elle aime, car Madame Schwarz n’aime rien tant que ces animaux-là, différents, étranges, inquiétants, puisque sans toit et affamés.
Serviteurs subalternes, contraints au respect des rituels bourgeois, les artistes tentent au péril du reniement de soi, de jouer le jeu du faire semblant, car le faire semblant, Madame Schwarz y tient beaucoup.
Maîtresse au milieu de ces animaux de « la Ferme », elle attend sa mort, au premier faux-pas. Et elle le sait.
L’auteur, Peter Turrini, fut introduit à quinze ans dans ce milieu aristocratico-artistique où pour la première fois, il fut invité à lire ses poèmes. Encouragé par les uns, moqué par les autres artistes, il connut là un véritable baptême du feu.
Dans cette cour provinciale, on trouve le grand Thomas Bernhard, alors âgé de vingt-cinq ans, alias Vincent dans la pièce.
Difficile d’imaginer Thomas Bernhard en courtisan et pourtant il le fut, piaffant et provoquant, à l’unisson avec son ami du moment, le compositeur Gerhard Lampersberg, alias Filippo, sous l’oeil critique du peintre Giuseppe.
L’avocat d’affaire, quant à lui, attend son heure, en bon prédateur : comment récupérer une part des richesses de Clara, la future maîtresse des lieux ?
Clara en mal d’amour, espère de tout son coeur la tombée de la nuit car "dans l’obscurité, seuls nos désirs compteront" ».
Gilles Chavassieux

mardi 16 mars 20h30
mercredi 17 mars 19h30
jeudi 18 mars 19h30
vendredi 19 mars 20h30
samedi 20 mars 20h30
dimanche 21 mars 16h30
mardi 23 mars 20h30
mercredi 24 mars 19h30
jeudi 25 mars 19h30
vendredi 26 mars 20h30
vendredi 26 mars 20h30
samedi 27 mars 20h30
dimanche 28 mars 16h30
mardi 30 mars 20h30
mercredi 31 mars 19h30
jeudi 1er avril 19h30
vendredi 2 avril 20h30
samedi 3 avril 20h30
dimanche 4 avril 16h30
mardi 6 avril 20h30
mercredi 7 avril 19h30
jeudi 8 avril 19h30

A la tombée de la nuit de Peter Turrini
Mise en scène et scénographie
Gilles Chavassieux
16 mars au 8 avril 2010
Création

Théâtre les Ateliers
5, rue Petit David 69002 Lyon
Tél. 04 78 37 46 30 / www.theatrelesateliers-lyon.com:// www.theatrelesateliers-lyon.com


pierre aimar
Jeudi 4 Mars 2010
Lu 1032 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82





Inscription à la newsletter