Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




13 au 30 mai 2010, Images singulières, rendez-vous photographique à Sète

L’association CéTàVOIR s’emploie depuis plusieurs années à mieux faire connaître la photographie de style documentaire par des commandes passées aux photographes, des éditions, des livres, des expositions, mais aussi des actions de sensibilisation menées dans les quartiers.


Christopher Anderson «Capitolio»
Christopher Anderson «Capitolio»
CéTàVOIR a également mis en place une résidence de photographe à Sète, et a accueilli en 2007 le
photographe suédois Anders Petersen, puis en 2008, Bertrand Meunier du collectif Tendance Floue. Une collection de livres a vu le jour, co-éditée avec Images En Manoeuvre Éditions, construisant ainsi un portrait de ville singulier. La création d’un nouveau rendez-vous photographique à Sète est le prolongement naturel
de notre volonté d’offrir au public une rencontre avec cette photographie que nous aimons et que nous défendons. Cet événement est le fruit conjoint d’une politique ambitieuse de la ville de Sète, partenaire à part entière, des forces vives de sa population et des réseaux professionnels de l'association.

Encore des images utiles

Lors de la première édition, l’ambition des organisateurs avait été de montrer des photographies «utiles».
Le documentaire a alors paru être la réponse la plus adaptée à cette recherche.
L’idée directrice reste donc la même : faire de ce festival un lieu de débat convivial et concerné autour de l’image documentaire avec l’espoir de fédérer un jour les trois musées sétois : ce sera fait dès cette année.
Sète est sans doute un peu plus qu’une ville moyenne où il fait bon vivre.
Juliana Beasley, jeune photographe newyorkaise, auteur du troisième livre de la collection
Imagesingulières, après Anders Petersen et Bertrand Meunier, exposera à la salle Tarbouriech, les images, en carré et en couleur, de sa résidence sétoise. Sète devient donc, année après année un « laboratoire » de la photographie documentaire contemporaine.
La Chapelle du quartier haut après l’exposition de 2009 autour de l’apartheid accueillera « le voyage américain » du danois Jacob Holdt, une extraordinaire plongée dans l’Amérique des années soixante dix.
Les chais Skalli seront, heureusement, toujours le lieu central du festival. Nous y montrerons entre autres, une rétrospective de Jacques Windenberger, un témoignage unique de l’histoire de la France de 1960 à nos jours. La partie centrale du collège Victor Hugo sera réhabilitée pour accueillir notamment «Capitolio», une exposition de Christopher Anderson, de l’agence Magnum.
Le Centre Régional d’Art Contemporain présentera quant à lui le récent travail de Michael Ackerman ainsi qu’une série de portraits de PME, de Rajak Ohanian. Toujours avec comme idée force de croiser les styles et les époques.

Les temps forts

Des soirées de projection aux chais Skalli, Les 13, 14 et 15 mai
Trois soirées de projection sur grand écran sont programmées dans les chais Skalli, lieu insolite de plus
de 1000 m2, exceptionnellement ouvert au public pour l’occasion.
Les vernissages rencontres Les 13, 14, 15 et 16 mai
Pour chaque lieu d’expositions, un vernissage est organisé en présence des photographes. Le public
pourra rencontrer chaque artiste et apprécier la visite guidée des expositions.

Les signatures de livres, Les 13, 14 et 15 mai
Des photographes exposants proposeront un temps de rencontre pour la signature de leur ouvrage aux chais Skalli

Pratique

L’Office du Tourisme propose un «audioguide ImageSingulières» pour accompagner les visiteurs du festival
Tarif: 5 euros - Renseignement au près de l’Office du Tourisme
60, Grand rue Mario Roustan - 34200 Sète - Tel: 33 (0)4 99 04 71 71
www.ot-sete.fr


pierre aimar
Vendredi 26 Mars 2010
Lu 1642 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter