Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



26 Novembre, Michel Benita et Manu Codjia dans le cadrde des Jeudis en Musique, Montpellier

Concerts gratuits tous les jeudis à 12h15 à la Maison des Etudiants - Université Paul Valéry à Montpellier


Michel Benita et Manu Codjia le 26 Novembre 2009

26 Novembre, Michel Benita et Manu Codjia  dans le cadrde des Jeudis en Musique, Montpellier
Michel Benita : basse, contrebasse, programmation
Manu Codjia : guitare
"Un duo de jazzmen rêveurs s'empare avec grâce d'un répertoire folk-rock idéal. Cet album est un modeste miracle." Les Inrockuptibles
J'ai toujours aimé l'idée de Miles Davis baptisant du nom de "Willie Nelson" l'une de ses compositions. Quand dans la sphère du jazz on s'étonne parfois de mon goût prononcé pour le folk, le bluesgrass et la country, ce petit rappel est une occasion de donner envie à d'autres d'écouter des artistes peu connus en France et qui pour moi constituent une source d'inspiration permanente, au même titre que les héros du jazz. Le folk m'a donné mes premières sensations musicales, appris à faire sonner ensemble des instruments acoustiques, à mélanger des harmonies vocales. C'est une musique habitée et exigeante dont les textes véhiculent aussi bien des engagements politiques (les protest songs des années 60) que des histoires humaines qui nous ressemblent.
Ce projet, baptisé Ramblin - ce mot qui évoque l'errance, le vagabondage - est né d'improvisations atmosphériques que Manu et moi avons développées lors de notre aventure commune au sein du Ladyland d'Erik Truffaz. Ces miniatures, dont on retrouve ici la teneur dans Atlantic,IA, Coma ou Silent Woman, ont toujours évoqué pour moi l'idée d'un folk moderne qui ne dirait pas son nom. D'où l'envie de les combiner avec des reprises emblématiques d'une musique dont elles émanent en substance.
Avec Moly Ban, découverte dans la version des Chieftains et As I Roved Out (du groupe Planxty et sur une belle idée du guitariste Pierre Bensousan), nous sommes partis de la tradition irlandaise, d'une richesse harmonique extraordinaire et dont les standards constituent l'un des socles du folk américain. De Bob Dylan, dont on connaît surtout les hymnes à résonance politique, j'ai choisi deux chansons plus personnelles, It Ain't Me Babe et Farewell Angelina rendue célèbre par Joan Baez. Il y a longtemps que je rêvais de revisiter le très lent et hypnotique Round & Round, l'une des plus belles chansons de Neil Young (partagée avec Emmylou Harris pour la partie vocale). Tout guitariste folk connaît l'écossais Bert Jansch, virtuose survolant le style picking avec nonchalance. J'ai choisi son The First Time Ever I Saw Your Face dont Manu a relevé la surprenante partie de guitare. Il était essentiel de rendre justice aux racines mexicaines du folk à travers Dos Arbolitos de Linda Rondstat où l'on n'est pas très loin de la country texane. J'ai enregistré l'ambiance et les mariachis, présents en introduction, lors d'une longue tournée à travers le Mexique. Enfin Stars d'Alison Krauss et By The Mark de Gillian Welch sont un hommage à deux des voix les plus originales du bluegrass d'aujourd'hui.
Comme en réponse à Miles et à son hommage à la country ou bien encore à l'admiration que Charlie Parker vouait à Hank Williams, le mot de la fin revient à Thelonious Monk, qui répondit par ces mots au jeune Bob Dylan venu à ses débuts lui témoigner son respect et se présenter comme musicien de folk : You know... we all play folk music.

Michel Benita, Paris, Novembre 2007
- repères discographiques

Michel Benita featuring Manu Codjia, Ramblin’(Plus Loin/Nocturne, 2008) Michel Benita, Drastic (Deluxe/Discograph, 2005) Manu Codjia, Songlines (Bee Jazz, 2007) ; Manu Codjia (Bee Jazz, 2009)

- sites web
www.michelbenita.com
www.myspace.com/michelbenita
www.myspace.com/manucodjia


adjila.berroubache@univ-montp3.fr
Lundi 26 Octobre 2009
Lu 14 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 26





Inscription à la newsletter






Festivals ici et ailleurs 2018 sortira le 20 juin

Le magazine des festivals de Provence, Alpes, Côte d'Azur, Rhône-Alpes, Auvergne, Languedoc, Roussillon, sera diffusé le 20 juin 2018.
Une tradition depuis 1992 !

Le plus complet des magazines des festivals publie gratuitement vos informations dans son agenda.

Des informations ?
Contactez la rédaction : sortir@wanadoo.fr


Téléchargez Festivals ici et ailleurs 2017



Téléchargez Festivals ici et ailleurs 2016



Téléchargez Festivals ici et ailleurs 2015



Téléchargez Festivals ici et ailleurs 2014