Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




jusqu'au 4 janvier > Béziers, Espace Riquet : Franta, 'Œuvres choisies'

Franta dont l'œuvre magistrale est reconnue dans de nombreux musées internationaux nous livre un témoignage du monde contemporain. Dans une composition plastique parfaite, il nous livre le malaise de la société ou sa mémoire profonde.


jusqu'au 4 janvier > Béziers, Espace Riquet : Franta,  'Œuvres choisies'
L'art de Franta, qui pour l'essentiel puise son inspiration dans la fragilité de l'homme, nous apporte un "inappréciable" effet de beauté.

Franta, pseudonyme de Mertl Frantisek est cet artiste tchèque né en 1930 à Trebic (Moravie), qui a vécu la fuite de son pays comme un arrachement. Il s'installe en France en 1958 et voyage beaucoup.
Pour cet exilé dont l’art est nourri de ses errances, la vie et la peinture sont irrémédiablement mêlées.
Franta s’inscrit depuis quarante ans au premier rang des peintres du corps dont la peinture exploite un mode de représentation particulier, très "charnel".

Selon l'expression de Thomas M. Messer, Directeur du musée Guggenheim de New-York, la condition humaine est le « tourment majeur de Franta », aussi bien dans les toiles des années 60, marquées par l'obsession du broyage de l'être dans les rouages de l'organisation technicienne, que dans les oeuvres des années 80-90, suscitées par la rencontre de l'artiste avec l'Afrique noire.
Le peuple Masaï en particulier, lui a inspiré de très belles variations sur le thème de la présence du corps dans la peinture. Franta semble renoncer un temps à sa vision tragique de l'existence. Une harmonie se profile, mais l'artiste n'est pas dupe : il en connaît la vulnérabilité.
L'artiste confie : « J’ai trouvé en Afrique une vitalité, des hommes qui n’ont pas coupé les liens entre eux, qui communiquent »
La peinture de Franta perdure comme outil critique, comme un moyen de résistance au "silence" qui résulte de la sur-communication par les images des médias.

jusqu'au 4 janvier 2009
ESPACE RIQUET
7, rue Massol
34500 Béziers
ouvert du mardi au dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h


musee@ville-beziers.fr
Vendredi 24 Octobre 2008
Lu 918 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter