Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Yves Piaget, Orfèvre du temps

En 1874, Georges Edouard Piaget fonde à la Côte-aux-Fées, dans le Jura Suisse, la manufacture horlogère qui, aujourd’hui encore, porte son nom. La marque deviendra célèbre dans le monde entier. Cent trente six ans plus tard, Yves Piaget représente la quatrième génération de ces maîtres horlogers.


Yves Piaget, Orfèvre du temps
Après une formation d’ingénieur horloger à l’université de Neuchâtel et de gemmologue à Los Angeles, Yves Piaget rejoint le groupe Richemont, numéro 1 de la haute horlogerie mondiale.
Le parcours d’Yves Piaget est une véritable romance. Il connaîtra – et connaît encore – trois vies. On l’a d’ailleurs appelé « l’homme aux trois Côtes » : La Côte-aux-Fées, où il est né, la Côte d’Ivoire et la Côte d’Azur.
En 1980, il devient consul général honoraire de Côte d’Ivoire en Suisse et chargé de mission auprès du président Houphouët-Boigny, dont il fut très proche et auquel il restera attaché jusqu’à la fin.
La Côte d’Azur, et surtout Monaco dont il est désormais citoyen, le mobilise beaucoup. Il est un familier du prince Albert II après l’avoir été de son père Rainier III. Yves Piaget s’occupe de tourisme, d’hôtellerie, de sport, de roses (l’une d’elles porte son nom), d’élevage et toujours, bien sûr, de l’image Piaget dont il est l’ambassadeur.
Il connaît la terre entière et la jet-set internationale, mais il aime se ressourcer dans sa montagne suisse au-dessus de Villars-Gryon, où il a restauré un petit chalet. Yves Piaget a choisi de suivre sa pente, mais en montant.
Ce livre est un véritable chemin de vie.


pierre aimar
Mercredi 22 Décembre 2010
Lu 709 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27





Inscription à la newsletter