Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Woyzeck (je n’arrive pas à pleurer). D’après Georg Büchner, adaptation, écriture, mise en scène Jean-Pierre Barno, Extime compagnie. Théâtre en Dracénie, Draguignan, le 14 janvier 2014

‘‘Woyzeck’’ est une histoire d'amour, le récit tragique d'un drame passionnel. Büchner l'a écrit en s'inspirant d'un fait divers : un ancien soldat, fabricant de perruques et coiffeur sans emploi, poignarde son amante. Il sera condamné à mort et exécuté sur la place du marché de Leipzig en 1824.


Jean-Pierre Baro s’est saisi de cette fiction de Büchner, demeurée inachevée, pour la confronter à sa propre histoire familiale, celle de son père, travailleur immigré d’origine sénégalaise. Il a écrit un texte, ‘‘Je n'arrive pas à pleurer’’, à partir d’entretiens réalisés avec sa mère. Dans une démarche proche du montage cinématographique, il confronte ce récit à celui de Büchner.
Jean-Pierre Baro entremêle ainsi, en un tressage serré et fluide, fiction théâtrale et parole documentaire, texte de répertoire et récit personnel, créant une passerelle intime entre l’oeuvre dramatique de ‘‘Woyzeck’’ et la vie de son père, prolétaire étranger, vu à travers les souvenirs de celle qui l’a partagée avec lui, sa mère. Les deux sources se succèdent en alternance sur le plateau, les deux époques (le XIXème siècle et les années 70) se rejoignent en une temporalité globale et universelle.
Le personnage de Woyzeck, se confond avec la figure du père, telle qu’elle surgit de la mémoire de sa mère. Ces deux histoires s'éclairent et s'interrogent. ‘‘Woyzeck (Je n’arrive pas à pleurer)’’ est une partition intime qui nous parvient avec force et délicatesse, nous questionnant sur la violence du déracinement, sur la solitude et l'abandon, sur l'amour et le refoulement des émotions.

Avec : Simon Bellouard, Cécile Coustillac , Adama Diop, Sabine Moindrot, Elios Noël, Philippe Noël, Tonin Palazzotto

Les origines du projet

«Si je dois contribuer à notre époque, c'est por la force, la violence et le combat.» Georg Büchner

Woyzeck [Je n'arrive pas à pleurer] est une exploration à travers la pièce de Georg Büchner. Le projet est d'entrelacer la tragédie ouvrière de Büchner et un autre texte fictionnel, Je n'arrive pas à pleurer, s' inspirant de l'histoire de mon père, un travailleur immigré, d'abord militaire, puis ouvrier spécialisé chez Dassault, il a construit le Rafale.
Il venait d'une ex-colonie française, le Sénégal.

Je n'ai jamais vu mon père pleurer. Aujourd'hui je m'interroge sur cette absence de larmes. A travers la confrontation et l'agencement des fragments fictifs de Büchner et de l'histoire d'un prolétaire déraciné, je désire aborder les thèmes de la dislocation culturelle, la sensation de sans-abri, sans patrie, et la suppression d'émotion.

Raconter à travers Woyzeck l'h istoire d'un ouvrier immigré, sans tomber dans une dénonciation ou un jugement moral et politique qui réduiraient la dimension universelle, trans-idéologique et intemporelle de la pièce. Ce qui m'intéresse, c'est d'en parler par les larmes, c'est à dire « au delà des larmes ». Comment le soldat Woyzeck peut-il être personnifié dans le monde aujourd'hui ? Comment l'histoire et la littérature dialoguent-elles avec le récit personnel ?

Informations pratiques

Théâtres en Dracénie
bd G. Clemenceau
83300 Draguignan
Renseignements/Réservations 04 94 50 59 59
Informations www.theatresendracenie.com


Pierre Aimar
Samedi 7 Décembre 2013
Lu 49 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82





Inscription à la newsletter