Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Vive la Télébidon !, de Rafaële Arditi, vu à Avignon Off 2015. Par Jacqueline Aimar

Le texte de Rafaële Arditi se veut un pamphlet clownesque. Du clown il a le nez rouge, les mimiques et grimaces variées, les chutes et autres apostrophes au spectateur.


Rafaele Arditi © DR
Rafaele Arditi © DR
Du pamphlet, il se cherche une forme, une construction, un fil conducteur assez fort pour affirmer un sens. S’il en trouve un, ce dernier n’est pas assez épais ni dense pour faire un texte ; il dégage seulement le « rôle inutile » des envoyés spéciaux qui n’ont rien à dire parce qu’on absorbe leur texte avant même qu’ils l’aient présenté et qui n’ont de spéciaux que le fait qu’ils planquent devant l’Elysée ou un Palais de Justice en plein vent ou sous un parapluie, dans l’attente de la parole que peut-être on va bientôt leur « prêter »…
On pressent sous le texte de Rafaële Arditi le frémissement de ce qui n’est pas dit, retenu ou contraint et que sans doute il aurait fallu dire.
Dommage, il y a tant à penser de la Télébidon et tant à en dire…
Jacqueline Aimar


Pierre Aimar
Jeudi 23 Juillet 2015
Lu 199 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 18



Inscription à la newsletter




Traduction / translate - cliquez sur sélectionner une langue










compteur html