Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




"Vidéographies" de Nicolas Clauss, galerie Seconde Nature, Aix-en-Provence, du 22 janvier au 15 mars

Le 22 janvier prochain, vernissage de l'exposition "Vidéographies" de Nicolas Clauss suivi d'une performance audiovisuelle avec la venue du batteur et électro-acousticien Uriel Barthélémi.


Mardi 22 janvier, 19H00
Ilôts est une création picturale et sonore qui se déploie sur plusieurs écrans (trois dans cette exposition, plus dans sa forme immersive), en suivant une partition semi aléatoire. L'ombre de l'urbanité (la vitesse, les flux contemporains, les datas, les informations) devient le filtre de perception de cette immersion dans une nature électronique, impressionniste, envoûtante, pleinement irréelle. Dans la performance proposée le 22 janvier, les partitions visuelles et sonores seront refondées et rejouées en direct par les deux artistes dans un jeu d'écho et de contraste , nous immergeant tour à tour dans une réflexion contemplative ou au contraire dans un" tourbillon" visuel et sonore.
www.nicolasclauss.com +++ www.myspace.com/urielbarthelemi

Mardi 12 février, 20H00
Performance audio-visuelle avec les musiciens Sylvain Kassap et Jean Claude Birgé
Il s'agira cette fois d'une soirée de performance et d'improvisation musicale avec la venue des musiciens Sylvain Kassap [clarinette basse] et Jean Jacques Birgé [clavier, instruments électroniques et acoustiques]. Sur les oeuvres de Nicolas Clauss, les deux musiciens répondront par l'improvisation aux mouvements des images jouées en direct.
www.sylvainkassap.com +++ www.drame.org/blog/:// www.drame.org/blog/

Cette exposition constitue le prolongement des recherches menées par l'artiste depuis ces dix dernières années autour de l'image filmée et de l'aléatoire. Elle propose quatre pièces qui explorent dans différentes directions le concept de « vidéographie aléatoire ». Vidéographie parce que le matériau filmé est exploré tant dans sa dimension temporelle que dans sa dimension spatiale (comme une carte ou un paysage). Aléatoire parce que les modes d'exploration de ces vidéographies s'appuient sur des écritures qui intègrent le hasard algorithmique. Dans ces quatre pièces la vidéo devient un paysage en mouvement, pictural ou non, sans début ni fin et où la durée est dilatée.

> Exposition visible du 22 janvier au 15 mars
> Entrée libre du mercredi au samedi, de 14H00 à 19H00 (sauf le vendredi jusqu'à 16H00)

Seconde Nature
27 rue du 11 Novembre
13100 Aix-en-Provence
secondenature.org


Pierre Aimar
Lundi 14 Janvier 2013
Lu 189 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter