Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Version 2 de l’attraction les « Animaux du Futur » au Futuroscope de Poitiers

Total Immersion place la réalité augmentée au centre des animations du Futuroscope à l’occasion du lancement de la version 2 des « Animaux du Futur »


Total Immersion confirme son positionnement de leader dans le domaine de la réalité augmentée en annonçant le lancement de la version 2 de l’attraction les « Animaux du Futur » au Futuroscope. Mise en place en avril 2008, cette attraction est la première au monde à avoir été réalisée intégralement sur le principe de la réalité augmentée. Cette technologie, mélangeant images réelles et virtuelles, permet aujourd’hui de vivre une expérience immersive parmi des créatures qui pourraient peupler la terre dans 5 à 200 millions d’années.

A bord d'un véhicule d'expédition, muni de jumelles et d'un bracelet capteur, il est désormais possible de vivre un safari intense et de communiquer en direct avec des animaux en 3D. La caméra intégrée aux jumelles filme les décors que les spectateurs observent, tandis qu'un ordinateur calcule et incruste en temps réel des animaux virtuels animés. La scène enrichie est restituée sur les écrans des jumelles et donne l'impression que les images en 3D prennent réellement vie dans les décors.. La réalité est alors enrichie et augmentée.

En un an la technologie de la réalité augmentée a progressée et permis de faire évoluer l’attraction pour un safari encore plus immersif et interactif, présentant de nouveaux animaux, avec un rendu encore amélioré. Dans cette nouvelle version les visiteurs disposent désormais d’une tablette fixée au train devant eux, Grâce à cet objet, leur proximité avec les créatures est considérablement augmentée.

Pour accompagner le lancement de la nouvelle version et soutenir la campagne de communication organisée autour de l’attraction, le Futuroscope propose également une nouvelle expérience de réalité augmentée à faire chez soi avec une webcam. Pour réaliser cette expérience innovante et rencontrer la pieuvre singe, nouvel animal vedette de l’attraction, rendez-vous sur la page d'accueil du site www.lesanimauxdufutur.com. et téléchargez le logiciel 2009. Cette application illustre la possibilité pour Total Immersion de décliner ses solutions sur d’autres supports mutlimedia comme le web.

Au-delà de l’attraction des « Animaux du Futur », la technologie de Total Immersion est également présentée dans le cadre de la « Cité du numérique », à travers l’animation « Max, le clandestin du réel », dont le but est d’expliquer aux visiteurs le principe de la réalité augmentée.. Max, petit personnage espiègle en 3D n’a qu’une idée en tête : échapper à son monde de synthèse, passer la frontière qui le sépare du monde réel et rejoindre les spectateurs. Aussi est-il convaincu qu’une nouvelle technologie, la réalité augmentée, peut l’y aider. Au fil de 4 expériences, commentées devant les spectateurs par un animateur, Max prouve qu’il peut réaliser son rêve.

« La réalité augmentée se positionne comme un différenciateur fort pour le Futuroscope qui souhaite proposer à ses visiteurs des expériences interactives synonymes d’émotion, de loisir et d’apprentissage, explique Bruno UZZAN Président Directeur Général de Total Immersion. Nous sommes fiers d’avoir été sélectionnés pour permettre au Futuroscope d’atteindre ces objectifs ambitieux. Cette nouvelle version s’appuie sur les meilleures possibilités offertes en matière de réalité augmentée et connaît d’ores et déjà un accueil enthousiaste du public. »

Aujourd’hui Total Immersion travaille sur de nouveaux projets d’attractions et vient signer des contrats d’envergure avec des parcs de loisirs situés aux Etats-Unis et en Corée du Sud.

A propos de Total Immersion :
Crée en 1999, Total Immersion, éditeur de logiciel, est devenu en quelques années le leader mondial de la « réalité augmentée ». Cette technologie innovante, permet d’insérer, en temps réel, des objets virtuels en 3D, à l’intérieur même d’images réelles filmées et retransmises par une caméra vidéo. Basée en région parisienne la société possède une filiale à Los Angeles et une antenne commerciale à Londres. Elle dispose également d’un réseau de 28 partenaires proposant ses solutions dans le monde entier.


pierre aimar
Mercredi 29 Avril 2009
Lu 1259 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27





Inscription à la newsletter