Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Vêpres de la Vierge, Philippe Hersant, création mondiale, Cathédrale Notre-Dame de Paris le 10 décembre 2013 - 20h30

Commande de Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris pour la clôture de la Saison du 850e anniversaire de la Cathédrale Notre-Dame de Paris.


Mardi 24 avril 2013 - La Vierge de Massenet Maîtrise Notre-Dame de Paris, Choeur d’Enfants Sotto Voce, Choeur de l’Armée française, Orchestre du Conservatoire de Paris. Patrick Fourniller direction © P. Byrs / MSNDP
Mardi 24 avril 2013 - La Vierge de Massenet Maîtrise Notre-Dame de Paris, Choeur d’Enfants Sotto Voce, Choeur de l’Armée française, Orchestre du Conservatoire de Paris. Patrick Fourniller direction © P. Byrs / MSNDP
Pour fêter les 850 ans de la cathédrale Notre-Dame de Paris, Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris a proposé une saison toute particulière, invitant à explorer l’histoire de la musique en ce lieu, de la naissance de la polyphonie à la création contemporaine.
Les partenaires habituels de la Maîtrise Notre-Dame de Paris se sont associés à cette saison : l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre du Conservatoire de Paris, le Choeur de l’Armée française, la Maîtrise de Radio France, Les Sacqueboutiers, l’ensemble Alla francesca, Brigitte Lesne, Alain Buet, Dominique Visse.

La grande variété des programmes a permis d’explorer l’histoire musicale de Notre-Dame ainsi que les grandes œuvres du répertoire : la Création de Haydn, La Vierge de Massenet, le Te Deum de Charpentier, le Requiem de Campra, la Messe Solennelle de Vierne, sans oublier la richesse des polyphonies de l’Ecole de Notre-Dame des XIIe et XIIIe siècles.

En écho aux Vêpres de la Vierge de Claudio Monteverdi données pour l’ouverture de cette saison exceptionnelle, le 18 décembre 2012, c’est avec une création qu’elle se clôturera un an plus tard : Les Vêpres de la Vierge dont la composition est confiée à Philippe Hersant.

Enfin, cette année est aussi marquée par la création mondiale du Livre de Notre-Dame, le 22 octobre 2013. Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris a passé commande, pour son chœur d’enfants, à quinze compositeurs, d’une messe brève et de douze motets. Ces derniers, écrits pour certains en latin et pour d’autres en français, forment un florilège de la musique sacrée du début du XXIe siècle qui sera entièrement créé par le Chœur d’enfants.

Les Vêpres de la Vierge genèse d’une projet

Il y a maintenant quatre ans, travaillant sur la programmation du jubilé de la cathédrale, nous nous demandions quelles seraient les grandes œuvres qui émailleraient cette année si particulière.
Quels types de commandes pouvions nous passer, qui seraient à la hauteur d'une circonstance si exceptionnelle ?

Un grand oratorio ? Une Passion ?

Un première réponse nous est venue assez naturellement. Quelques années d'expérience à Notre-Dame, quelques saisons construites patiemment et avec une certaine dose d'audace... une évidence nous est apparue : il fallait ouvrir ces festivités avec les Vêpres de la Vierge de Monteverdi. En effet, cette production nous avait particulièrement touchés. Une œuvre mariale, emblématique d'un tournant de l'histoire de la musique. Une œuvre qui trouverait sa place naturellement dans une saison célébrant l'édification d'un monument à la gloire de la sainte Vierge, dans une époque de renouvellement artistique et musical. Ce portique d'entrée étant trouvé, il nous a fallu réfléchir à une œuvre qui pourrait tenir lieu de point d'orgue à cette année. Une création nous a semblé la meilleure manière de propulser la vie musicale de la cathédrale dans ce vingt et unième siècle commençant et bien au-delà. Et pourquoi ne pas demander à un compositeur contemporain d'écrire sur le texte des Vêpres de la Vierge un pendant actuel de cette œuvre si frappante qui se dresserait en portail accueillant pour les pèlerins de cette année jubilaire ?
A qui confier une telle mission...

À un compositeur dont l'œuvre chorale était déjà reconnue et appréciée. Philippe Hersant s'est vite imposé comme la personnalité adéquate.

Le choix des textes s'est révélé un problème épineux. Nous avons voulu partir de la pratique liturgique actuelle en interrogeant le rituel des vêpres. Après bien des tractations et de riches échanges, nous avons décidé d'opter pour la traduction des psaumes de Lemaitre de Sacy, qui, toute anachronique qu'elle soit, avait le mérite de proposer une langue vigoureuse à un compositeur qui s'apprêtait à travailler de longs mois sur ce projet.

De nombreux échanges sur l'acoustique de la cathédrale, sur la registration possible des deux orgues, sur l'effectif vocal... Quels instruments pourrait on associer à cette création?

Quels solistes vocaux et instrumentaux ? Les réponses se sont trouvées progressivement dans un dialogue tissé au fil des concerts de la maîtrise. Philippe hersant chérissant de manière privilégiée les sonorités des instruments anciens fut séduit par celle des Sacqueboutiers, ensemble de cuivres anciens. Alain Buet, partenaire fidèle de la maîtrise serait le chantre de cette nouvelle œuvre.

Nous y voilà, le cadre est posé, il ne reste plus qu'à créer. Et l'affaire n'est pas mince !

Si l'exécution des vêpres de la vierge de Monteverdi en décembre dernier a représentée pour le compositeur un modèle intimidant, elle n'a pas manqué d'imprégner sa démarche de composition.
Quelques mois plus tard, nous avions la joie de recevoir une partition nouvelle et de commencer l'exploration de cette œuvre.

Joie renouvelée lors de la première lecture avec les étudiants de la maîtrise...

L'enthousiasme de la découverte, l'exigence de la création d'une œuvre musicale, l'échange ultime avec le compositeur pour proposer quelques accommodements qui en faciliteront l'exécution...

Un travail passionnant qui nous place au cœur de la vie musicale actuelle et nous (re)- positionne comme les pilotes de cet immense vaisseau artistique qu'est l'histoire musicale de Notre-Dame de Paris. Une cathédrale est, au cœur de la cité, un point névralgique ou la création artistique se fait le vecteur de la louange ou du cri de détresse de l'humanité. Cette tradition se perpétue.
Lionel Sow, directeur artistique de Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris

Pratique

Places à 30 € et 15 € (placement libre dans la cathédrale).
En vente sur le site Internet Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris et à la cathédrale tous les jours de 9h30 à 17h30 et le soir du concert. Pas de vente par téléphone.
Site partenaire pour acheter des places www.concertclassic.com


Pierre Aimar
Lundi 28 Octobre 2013
Lu 238 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 78





Inscription à la newsletter