Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Tu as bien fait de venir, Paul. Espace 44, Lyon 1er,
 du 5 au 16 novembre 2014

Théâtre intimiste, les pièces de Calaferte sont féroces, des satires noires.


Un fils rend visite à son père. Situation banale. Mais aujourd'hui, le fils doit parler. Il a une chose importante à dire à son père.
C'est un suspens. C'est un soir d'orage, un soir de retrouvailles et d'aveux.
Le spectateur se rend compte qu'une parole finale doit délivrer les deux hommes.
D'emblée, on sent deux solitudes qui tentent maladroitement de se rapprocher, deux hommes à qui la vie donne ce soir-là l'occasion de s'écouter, d'être là vraiment l'un pour l'autre.
La tendresse et l'amour qui ne peuvent se dire crûment entre deux hommes.
Ces mots, nous les avons tous dit à notre père, à notre mère, à notre enfant. Ils font écho à nos propres histoires : comment dire à son père, à son fils, qu'on l'aime.
Ils ont la gaucherie de ces mâles toujours rétifs à leur propre sensibilité, désemparés devant une émotion qui leur a été interdite et qui les déstabilise.
Ici tout est retenu et sort par petit jet, mais sous chaque réplique banale pointe la vérité que l'on doit dire à l'autre.
C'est un théâtre du quotidien, sous lequel pulsent toutes les émotions humaines.
Deux rôles magnifiques et sensibles, offrant aux comédiens une grande palette d'humour et d'émotion.

Louis Calaferte (1928 - 1994)

Né le 14 juillet 1928 à Turin, en Italie, Louis Calaferte émigre avec sa famille, dans la banlieue lyonnaise, au début des années 1930.
Garçon de course à treize ans dans une usine, puis manœuvre, il part en 1947 pour Paris où il entre comme figurant au Théâtre de l'Odéon. Il écrit alors ses premières pièces.
L'une d'elles est jouée en avant-première au Théâtre d'Angers, alors qu'il n'a que vingt ans, et lui vaut une ovation du public.
Il publie ses premiers romans: Requiem des innocents en 1952 chez Julliard, bientôt suivi de Partage des vivants.
En 1956, il s'installe à Mornant dans les monts du Lyonnais et y écrit Septentrion, ouvrage censuré qui fut interdit à la vente et réédité vingt ans plus tard.
Dramaturge prolifique, il exploite dans ses pièces le thème de la relation familiale, en usant d'une tonalité drolatique et inquiétante.
Avec plus d'une cinquantaine d'œuvres à son actif, il est considéré comme un génie de la littérature française.

Distribution

Avec Jérôme FONLUPT & Pierre TARRARE 

Mise en scène André SANFRATELLO 

Création musicale Bernard LLORET 

Réalisation des décors Daniel PROST 

Création lumière & régie Amaël KASPARIAN & Nathan TEULADE 

Production ESPACE 44

Pratique

ESPACE 44 44 rue Burdeau, Lyon 1e
04 78 39 79 71 contact@espace44.com
WWW.ESPACE44.COM

mercredi 5 > dimanche 16 novembre
tlj 20h30 / mer 19h30 / sam-dim 16h 
www.espace44.com


Pierre Aimar
Vendredi 24 Octobre 2014
Lu 79 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 81










Inscription à la newsletter