Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Trio Tran Ngoc-Audibert-Dumont en concert les 16 et 18 octobre 2013

Un trio de très haut niveau porté par le même souffle, la même intelligence du phrasé, le même désir de perfection dans la conduite du discours musical.


Trio Tran Ngoc-Audibert-Dumont
Trio Tran Ngoc-Audibert-Dumont
Stéphane Tran Ngoc, François Dumont et Frédéric Audibert tous trois vainqueurs de prestigieux concours internationaux ont eu un coup de foudre musical lors de leur première rencontre dans le cadre d’un festival d’été auquel ils participaient tous les trois

Leur entente fut instantanée tant ils comprenaient la musique de la même manière. Une fulgurance très vite perceptible par le public, étonné et séduit par autant de force expressive. Cette évidence pour ne pas dire révélation, les pousse à jouer ensemble lorsque leurs carrières respectives leur en laisse le loisir.

Dans la grande tradition des grands solistes de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle qui se réunissaient régulièrement pour pratiquer la musique de chambre avec un joyeux appétit. Cet abord spontané qui est le propre de la formation trio lui donne une patine brillante et noble.

A la fois musique de chambre, par la précision du trait, et concertos miniatures car il laisse s’épanouir franchement le tempérament de chaque interprète, le trio est une forme moins corsetée que le quatuor.

Liberté qui n’altère en rien le discours musical tant les compositeurs qui ont composé pour cette formation ont été inspirés. L.V Beethoven et son impétueux concerto à la fois d’une apparente facilité, mais en réalité, si délicat à conduire, a poussé jusqu’au bout l’idée concertante de la formation.

Schubert de loin le plus divin des compositeurs lui a offert ses deux grands trios sans doute parmi les plus belles pages de la musique de chambre, Brahms avec la délicatesse et l’intelligence qui le caractérise a écrit de magnifiques oeuvre tout comme Mendelssohn, dont les oeuvres sont un peu moins connues. Enfin avec Debussy, le trio renouvelle ses timbres.

Stéphane Tran Ngoc : Grand Prix Long-Thibault, violon solo du Danish Chamber Orchestra. Il joue un magnifique violon de Gobetti (1709) grande période de la lutherie vénitienne.

François Dumont : Lauréat concours Reine Elizabeth et 5ème grand prix Concours Chopin 2011 de Varsovie.

Frédéric Audibert : 1er prix au concours international de San Bartoloméo et Turin. Violoncelle solo invité de la Chambre Philharmonique-Emmanuel Krivine. Il joue plusieurs violoncelles dont un Bernadel Père, un Cordano (1774).

Concerts

16 octobre, théâtre des variétés de Monaco
18 octobre, église de la Colle sur Loup.

Contact :
Production Claudine Ipperti : 06 75 20 71 88
7 a. Maréchal
Foch 06000 Nice.


Pierre Aimar
Mercredi 25 Septembre 2013
Lu 231 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 78





Inscription à la newsletter