Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Tout s'éteindra. Exposition collective sur la Nuit. Galerie F. Besson, Lyon. Du 26 avril au 3 juin 2012

La galerie Françoise Besson et la revue Hippocampe sont heureux de vous annoncer l’exposition thématique et collective « Tout s’éteindra » focalisée sur le thème de la Nuit. Du 26 avril au 3 juin 2012, une trentaine d’oeuvres de 11 artistes contemporains seront réunies à la galerie par Gwilherm Perthuis, rédacteur en chef de la revue littéraire et artistique Hippocampe, qui assure le commissariat de l’exposition. L’accrochage mêlera plusieurs médiums (peinture, dessin, estampe, sculpture, vidéo) qui ouvriront le thème à de multiples questionnements (la mémoire, le nocturne, la mélancolie, la trace...).


Eric CORNE, Nightmare, lithographie
Eric CORNE, Nightmare, lithographie
L’exposition comprendra 5 artistes représentés par la galerie Françoise Besson mais rassemble également des artistes concernés par la thématique qui n’ont pour certains jamais été présentés à Lyon. Nous imaginons une grande chambre d’images, une machine à rêver, pour envisager la nuit non pas seulement comme une fraction du temps (l’opposé du jour), mais comme un territoire mouvant et incertain où la question de la mémoire, de l'oubli, de la résurgence, et de la recomposition s’opère. La nuit est propice pour réveiller les fantômes, faire émerger des souvenirs évanouis, révéler une partie cachée de ce qui nous anime. Les peintures d’Abel Pradalié peuplées de nombreux détails, qui nécessitent une promenade visuelle dans le tableau et donc des focalisations successives, seront associées à une vidéo de Nicolas Aiello qui au contraire appel un regard fixe pendant plusieurs minutes pour voir revenir le fantôme d’un dessin de Willem de Kooning effacé par Rauschenberg. Les dessins d’Anne-ˇLaure Sacriste sur papier noir absorbent le regard et l’iconographie de cascades qu’elle épuise de feuilles en feuilles. Les variations autour du polyèdre de la Mélancolie de Dürer proposées en gravure par Damien Deroubaix invitent à une médiation philosophique sur l’éphémère de l’existence, tandis que les images d’Eric Corne nous font plonger dans une forme de cauchemar... Evitant le piège illustratif de la thématique, refusant l’accumulation de vues simplement nocturnes, l’exposition propose un parcours dynamique et stimulant axé sur le travail psychique opéré durant la nuit.

Le vernissage de l’exposition (le jeudi 26 avril) sera associé au lancement du numéro 7 de la revue Hippocampe dont les principaux sujets du sommaire seront présentés à cette occasion. Les deux objets (exposition et revue) sont indépendants et autonomes mais complémentaire. Ils s’enrichissent mutuellement : seuls les créations d’Emmanuelle Castellan et de Laurence Cathala, présentées dans l’exposition, seront également publiées dans Hippocampe.

Le titre de l’exposition « Tout s’éteindra » est tiré de la pièce de théâtre de Jean-°©‐ Christophe Bailly, Une nuit à la bibliothèque (IMEC et Christian Bourgois éditeur, 2005, p. 49).

Les artistes

Nicolas Aiello, Emmanuelle Castellan, Laurence Cathala, Eric Corne (estampes), Damien Deroubaix (estampes), Karine Hoffman, Frédéric Khodja, Clément Montolio, Abel Pradalié, Anne-°©‐Laure Sacriste, Claire Tabouret

Pratique

Galerie Françoise Besson
10 rue de Crimée
69002 LYON
galeriefrancoisebesson@gmail.com
Métro C – Croix‐Rousse (à 1 min. du bd de la Croix-Rousse)
Du mercredi au samedi de 14h à 19h et tous les jours sur RDV


Pierre Aimar
Mardi 13 Mars 2012
Lu 679 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter