Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




« Tomi Ungerer et ses maîtres. Inspirations et dialogues », Musée Tomi Ungerer, Centre international de l’Illustration, à Strasbourg, du 17 novembre 2011 au 19 février 2012

L’exposition « Tomi Ungerer et ses maîtres. Inspirations et dialogues » constitue un temps fort du 80e anniversaire de Tomi Ungerer. Dans la totalité du musée sont présentées environ 300 œuvres, tant sélectionnées dans le fonds du musée que provenant de collections privées et publiques, sur le thème encore peu exploré, des multiples connexions qu’entretient l’œuvre d’un illustrateur avec l’histoire de l’Art.


Tomi Ungerer, sans titre, dessin inédit, vers 1960. ©  Collection Musée Tomi Ungerer
Tomi Ungerer, sans titre, dessin inédit, vers 1960. © Collection Musée Tomi Ungerer
Les différentes formes d’expression de son œuvre montrent en effet de nombreuses références graphiques, plastiques et cinématographiques. Un riche répertoire iconographique d’artistes de tous styles et de toutes époques confondus s’est ainsi constitué : les maîtres allemands du Moyen Age et de la Renaissance [Baldung- Grien, Dürer, Grünewald, Holbein], Doré et les artistes allemands du XIXe siècle [Caspar David Friedrich, Ludwig Richter, Moritz von Schwind, Carl Spitzweg], les artistes alsaciens [Hansi, Loux, Sattler, Schnug], le dadaïsme et le surréalisme [Arp, Ernst], les dessinateurs satiriques [Busch, Daumier, Dubout, les caricaturistes du Simplicissimus et les cartoonists anglo-saxons, Grandville, Töpffer].

L’exposition évoque également des croisements avec Bellmer, Dix, Ensor, Félicien-Rops, Goya, Grosz, Jones, Kubin, Lindner, Posada, Toulouse-Lautrec, von Bayros, Weaver ou Wyeth. Le dramaturge Friedrich Dürrenmatt écrivait à propos de Tomi Ungerer qu’il « n’imitait personne, mais utilisait beaucoup ». Il est indéniable que ces multiples emprunts ont aussi contribué à forger l’originalité de son art.

À l’occasion des festivités liées aux 80 ans de Tomi Ungerer, la Ville de Strasbourg ouvre gratuitement le Musée Tomi Ungerer les 18, 19 et 20 novembre.

Informations pratiques :

Horaires : Le lundi, mercredi jeudi et vendredi de 12h à 18h
Le samedi et le dimanche de 10h à 18h / Fermeture le mardi.
Tarifs : Tarif normal : 6 euros - Tarif réduit : 3 euros

Musée Tomi Ungerer - Centre international de l’illustration
2 av. de la Marseillaise
Strasbourg
Tram : République.
www.musees.strasbourg.eu


Pierre Aimar
Mardi 15 Novembre 2011
Lu 283 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter