Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Terrible Two, villa du parc centre d’art contemporain, Annemasse, du 1er mars au 4 mai 2013

Grout/Mazéas, avec : Emilie Brout & Maxime Marion, Berdaguer/Pejus, Jake & Dinos Chapman, Les Frères Chapuisat, collectif Fact, Dewar et Gicquel, Iain Forsyth & Jane Pollard, Hippolyte Hentgen, McDermott & McGough, Ida Tursic & Wilfried Mille


© Grout/Mazéas
© Grout/Mazéas
Dans la programmation « Two for Tea » de la Villa du Parc, l’exposition « Terrible Two » aborde la collaboration artistique au prisme du duo d’artistes. A leur origine, une relation fraternelle, amicale, amoureuse ou intellectuelle, qui se matérialise dans la création d’un œuvre à deux têtes, dont l’unité s’accorde paradoxalement à la dualité de la signature. Paul et Elizabeth, héros tragiques des Enfants Terribles de Cocteau, apparaissent en toile de fond comme le duo mythique qui a inspiré l’exposition. Ils vivent dans l’enfermement de chambres qu’ils meublent de trésors, de fantasmes et d’imagination, décor qui tangue et reflète les égarements psychologiques de ces deux adolescents à la dérive.



Rassemblant une sélection d'oeuvres de duos d’artistes internationaux, "Terrible Two" est une tentative de libre adaptation fictionnelle au format de l'exposition et du cadre architectural de la Villa du Parc. Le duo Grout/Mazéas a été invité à s’emparer du lieu, qui leur a inspiré une série d’installations produites in situ où la chambre, attractive, dévastée, et dont le génie veille toujours sur les enfants terribles, est le lieu de diverses manipulations et mises en scène évoquant des atmosphères cinématographiques. Malmené, le mobilier apparait dans sa dimension vivante et psychologique. Des meubles semblent léviter, un lit coupé en deux révèle comme une autopsie les couches de vie qu’il abrite, une chambre est compressée en un cube, et un film imagine et rejoue les scénarii possibles en tête-bêche ou champ-contre-champ dans un lit. Les installations et films de McDermott & McGough, Iain Forsyth & Jane Pollard, Collectif Fact et Emilie Brout & Maxime Marion poursuivent le tissage des références à l’histoire du cinéma et renforcent l'ambiance intime de huis-clos où l’univers des sentiments est exacerbé. Les pièces de Berdaguer/Pejus, Jake & Dinos Chapman, Les frères Chapuisat, Dewar et Gicquel, Hippolyte Hentgen, et Ida Tursic et Wilfried Mille forment une collection d’œuvres hétéroclites et étranges, composée d’objets, de peintures, de sculptures, de dessins, de papier peint, qui chacune à sa manière affirme une jouissance du faire, de la matière, et des couches de mémoire collective dont l’objet est toujours porteur.


Garance Chabert




vernissage vendredi 1er mars à 18h30

La Villa du Parc est ouverte du mardi au samedi, de 14h à 18h30. Entrée libre et gratuite. 

visites commentées : 4 euros, gratuit pour les adhérents
mardi 19 mars 2013 à 18h30 | samedi 6 avril à 16h | vendredi 26 avril à 12h15 

visite interprétée en partenariat avec l'ensemble de musique contemporaine Nasmascae, 
mardi 16 avril à 19h


Pierre Aimar
Jeudi 14 Février 2013
Lu 272 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter