Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Superamas / Phase n°4 - La Cavalerie, CAN • Centre d'Art Neuchatel, du 24 février au 13 avril 2013

Comment parler de l’essentiel, comment tenter de l’atteindre si ce n’est au moyen des gestes simples et minimalistes que les artistes de La Cavalerie proposent.


Bruno Jakob, Untitled (Horse), 2003. Photographie : Peter Puntener.
Bruno Jakob, Untitled (Horse), 2003. Photographie : Peter Puntener.
Comment rendre présentes des formes, des expériences, comment les préserver le plus longtemps possible du vampirisme du regard, comment se protéger du dispositif culturel, qui consomme, consume, fige, si ce n’est par ces œuvres qui tentent de résister, de se donner tout en se maintenant à distance, de se dévoiler dans une certaine invisibilité, de s’incarner dans des formes qui ne se laissent pas entièrement définir et délimiter.

A l’instar des précédentes phases de Superamas, La Cavalerie se verra transformée durant son cours au gré des diverses propositions des artistes. Par ailleurs, la construction et l’appréhension de l’exposition dépendront intimement de la lumière naturelle et de ses variations, plongeant par moment les œuvres dans la pénombre. Le choix de se passer de l’éclairage diffus des tubes fluorescents, habituellement utilisé dans les centres d’art, permet de rendre aux objets leurs ombres portées tout en réinscrivant l’exposition dans une temporalité. En conséquence, le vernissage et le vernissage intermédiaire auront lieu des samedi après-midi (au lieu des habituelles soirées du vendredi). Les espaces du centre d’art conserveront des traces de démontage, restes des cimaises et des divers dispositifs construits à l’occasion des phases précédentes de Superamas. Cette situation remettra en jeu l’habituel aménagement des œuvres dans l’espace qui n’est plus un dispositif vide, épuré et immaculé.

Plusieurs artistes seront particulièrement investis dans l’exposition. Marie Cool & Fabio Balducci activeront leurs pièces lors du vernissage, tout au long des deux premières semaines de La Cavalerie, et au cours de la dernière semaine de celle-ci. Ils réaliseront une série d’ « exercices » et gestes simples et hypnotiques, renouvelés maintes fois par Marie Cool. Bruno Jakob créera de nouvelles peintures lors du vernissage à l’aide d’énergie, d’eau et de vapeur. Pour l’une de ses interventions au CAN, Bruno Botella suivra le protocole qui l’a amené à créer la pièce Oog onder de put (Oeil sous le puits), sculpture réalisée à partir d’une pâte qui combine de l’argile verte à une substance psychotrope. Plusieurs modelages d’Andrew Lord, qui tendent à transgresser les frontières entre contenu et contenant, forme et contre-forme, habiteront l’espace de leur présence énigmatique.

Sarah Lis et Pierre Vadi interviendront dans l’espace dans un deuxième temps. Les écoulements d’eaux de Sarah Lis parcourront l’espace du centre d’art dans des rigoles de béton. La participation de Pierre Vadi s’incarnera par des feuilles de plexiglas transparentes déformé par la chaleur ainsi que des moulages de cartons d’emballage réalisés en résine.

Le processus évolutif de ce type d’exposition implique que d’autres propositions artistiques viendront parachever La Cavalerie dans les dernières minutes du film.

***

Superamas est une exposition évolutive qui se déploie sur une année (de mai 2012 à avril 2013). Celle-ci se décline en quatre phases, La Cavalerie en constituant la quatrième et dernière.

L’idée d’une série d’expositions en transformation perpétuelle, est née d’une volonté de l’équipe du CAN de proposer aux artistes une temporalité et un rythme particuliers, des conditions parfois contraignantes et expérimentales en regard du cadre habituel offert par un centre d’art. Superamas exige donc des artistes, des intervenants, comme de l’équipe du CAN de travailler de concert, intimement et souvent de manière très instinctive. Superamas permet au CAN de renouveler son type fonctionnement, d’expérimenter les limites de celui-ci, et de développer ainsi une “autocritique institutionnelle”.

Pratique

Du 24 février au 13 avril 2013 /
Vernissage le samedi 23 février de 14h à 18h /
Bruno Botella / Marie Cool & Fabio Balducci / Bruno Jakob / Andrew Lord /

Intégration en cours d’exposition :
Sarah Lis / Pierre Vadi / ...
Vernissage intermédiaire le samedi 16 mars de 14h à 18h /

Finissage de Superamas le samedi 13 avril dès 18h30 /


Pierre Aimar
Mardi 19 Février 2013
Lu 159 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter