Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Straub et Huillet, cinéastes européens, du 9 février au 23 mars 2012 à Grenoble (Cinémathèque, École supérieure d’art et design (ÉSAD), Musée)

Manifestement le cinéma de Jean-Marie Straub et Danièle Huillet intéresse le champ des arts plastiques et visuels, les écoles d’art particulièrement. C’est en effet la troisième fois qu’une école d’art accueille l’exposition Des films et leurs sites depuis sa création à l’École supérieure des beaux-arts du Mans en 1999.


J.-M. Straub et D. Huillet, Du jour au lendemain, 1996
J.-M. Straub et D. Huillet, Du jour au lendemain, 1996
Cela tient sans doute à « la physique qualitative des éléments » qui réside dans leurs films. Deleuze l’a évoquée en décrivant la disjonction entre le visuel et le sonore que Straub et Huillet ont mis au service d’une alchimie singulière : « la parole s’élève dans l’air en même temps que, disait-il, […] ce dont cette parole […] nous parle, cela dont elle nous parle s’enfonce sous la terre. » Et, c’est l’un des paradoxes les plus stimulants de leur cinéma, cette disjonction transforme chaque
image de leurs films en un bloc de matière. Une matière si compacte qu’il faut, à leur suite, s’improviser géologue et archéologue pour découvrir la contemporanéité de ce cinéma.
C’est à cela qu’un groupe d’étudiants issus des écoles d’art et d’architecture de Grenoble s’est attelé en participant à l’adaptation de cette exposition de photogrammes au contexte de l’ÉSAD Grenoble – au risque d’un regard à jamais transformé sur l’autre cinéma, celui de la vraisemblance.
Fragment, citation bien plus qu’échantillon, le photogramme, dont Roland Barthes a signalé le rapport de palimpseste qu’il entretient avec le film, est le vecteur idéal de cette archéologie et permet en outre d’examiner les passages de l’image entre deux qualités bien distinctes du mouvement, du cinéma à l’exposition.
Emmanuel Hermange, professeur à l’École supérieure d’art et design Grenoble – Valence

Straub et Huillet, cinéastes européens
9 février – 23 mars 2012
Un cycle de films, une exposition, une journée de rencontres
Grenoble : Cinémathèque, École supérieure d’art et design (ÉSAD), Musée


Pierre Aimar
Mardi 7 Février 2012
Lu 494 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27










Inscription à la newsletter