Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Stéphane Texereau, peintures, Hôtel Radisson Blu, du 27 Juin au 4 Juillet 2012, par Philippe Oualid

Les peintures de Stéphane Texereau s'attachent à cerner des visages dans des tonalités de masques Incas, marron, rouille, ocre brun, terre de Sienne brûlée.


Stéphane Texereau, peintures, Hôtel Radisson Blu, du 27 Juin au 4 Juillet 2012, par Philippe Oualid
Il en va de ces portraits comme de ces photos d'identité qu'on ne peut supporter de conserver parce qu'elles ne mentent pas, qu'elles reflètent une expression désespérée, souffrante ou ironique, en relation avec un moment particulier de l'existence que nous ne souhaitons plus revivre.

Dans des éclaboussures, des coulées sanguinolantes, des tâches, des effets d'action painting, la figure y est dessinée à grands traits qui nous permettent de déterminer la ressemblance, de juger de sa beauté, de ses moeurs et de ses sentiments : dans ce dernier cas, on peut lire du premier coup d'oeil, l'état passager de l'âme sur le masque.

Scruter ces physionomies promet la découverte de constantes de l'esprit, la formation de pronostics sur ce qu'on sera ou ce que l'on fera, et de juger, comme on dit, sur la mine, cet air singulier que l'on prend volontairement, relatif à sa santé, à sa situation sociale, à son désir.
Les toiles de Stéphane Texereau ne reproduisent donc pas le rictus destructeur qui démolit terriblement le visage, à la manière de Picasso ou de Bacon. Elles soulèvent plutôt les questions troublantes que posait Le Portrait de Dorian Gray sur le visage susceptible de se détériorer ou de se désagréger, outragé par le Temps, avant de se métamorphoser fantastiquement à la fin du roman.
Philippe Oualid

Peintures de Stéphane Texereau
Hôtel Radisson Blu (Salon Lavande)
38 quai de Rive-Neuve.13007 Marseille
(Près de la Criée)
Du 27 Juin au 4 Juillet 2012


Pierre Aimar
Jeudi 28 Juin 2012
Lu 603 fois


Commentaires articles

1.Posté par guillot le 29/06/2012 19:42
Stephane grandit à travers ses immenses portraits pleins d'expression vraie , d'émotions cachées ,
de vie fugitive et colorée

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 18










Inscription à la newsletter