Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Salon d'automne 2011 de la place de la Concorde au Petit Palais du 12 au 16 octobre, Paris

Le Salon d’Automne, auteur en 2009 d’un Manifeste mettant en cause le diktat terrorisant d’une «esthétique» unique s’est rapidement positionné comme le lieu d’accueil de la création pluridisciplinaire, déclinée sur tous les modes et dans toutes les langues. L’arrivée d’une multitude de nouveaux exposants de tous âges et la richesse du programme artistique de cette édition 2011 témoignent d’une popularité retrouvée.


André VIGNOLES, Paysage
André VIGNOLES, Paysage
Une histoire centenaire
Le Salon d’Automne a été créé le 31 octobre 1903 au Petit Palais, à l’initiative du Belge Frantz Jourdain (1847-1935), architecte (La Samaritaine), homme de lettres et grand amateur d’art, et d’amis comme l’architecte Hector Guimard ou les peintres Félix Vallotton et Edouard Vuillard. Fondé sur « l’éthique de fraternité des arts », le Salon d’Automne se doit à la fois d’offrir des débouchés aux jeunes artistes et de faire découvrir à un public populaire les courants les plus novateurs de son époque : Nabi, Fauvisme, Cubisme, Dadaïsme, Surréalisme, Ecole de Paris, Art déco, Expressionnisme, Cinétisme, Abstraction… Toutes les avant-gardes vont défiler à ses cimaises. Redynamisé en 2004, le Salon d’Automne s’est engagé dans une voie personnelle, loin des préoccupations mercantiles d’autres rendez-vous artistiques.

Une variété sans cesse renouvelée
Cette année encore, ce sont 550 plasticiens professionnels venus de France et des « quatre coins » de notre planète qui exposeront leur création d’une étonnante diversité. Organisé en sections, le Salon d’Automne déploie un panorama unique, de la peinture à la sculpture et à l’architecture, de l’art mural à la gravure, de la photographie aux livres d’artistes, de l’abstraction aux « primitifs contemporains ». La manifestation se déroulera au rythme des concerts, intermèdes poétiques et manifestations diverses de l’art urbain proposées par l’Académie des Banlieues. On y assistera aussi bien à de la danse hip-hop qu’à une performance graphique monumentale sur cellophane, à un défilé de mode, à un concert-performance de Nima Sarkechik et Jérémie Dauliac et à de nombreux débats.

Une ouverture grandissante sur le monde
Depuis sa première édition, en 1903, le Salon d’Automne n’a cessé d’accueillir des délégations étrangères tout en sillonnant l’Europe et, après 1970, de rencontrer le public japonais grâce aux efforts du peintre François Baron Renouard (1918-2009). Après son déploiement à Pékin, en 2003, et sous l’impulsion décisive du sculpteur galicien José Diaz Fuentes, le Salon d’Automne s’est implanté en Galice (Espagne) où ses artistes n’ont cessé d’exposer, depuis 2005. En novembre-décembre 2010, le Salon d’Automne se déplaçait à Moscou. Avec sa contribution majeure à la Biennale d’Art et de Littérature du Caire, en 2009, le Salon d’Automne a lancé une véritable passerelle entre ses exposants de France et d’Europe et la communauté artistique du Proche et du Moyen-Orient. Le 10 mai 2011 à São Paulo, une Assemblée Générale ratifiait la création du Salon d’Automne France-Brésil. Une première exposition se tiendra en 2013 à São Paulo. Le Salon d’Automne œuvr e aussi à son implantation en Chine, au Mexique, en Ukraine…

© artaujourdhui.info

Pratique

De la place de la Concorde au Petit Palais
Tél. : 01 43 59 46 07
Fax : 01 53 76 00 60
www.salon-automne.com
info@salon-automne.com
Tous les jours de 11h à 19h.


Pierre Aimar
Mercredi 5 Octobre 2011
Lu 768 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter