Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Salon SAFADORE, le Mont-Dore, capitale européenne du nouvel Art post-contemporain du 7 février au 6 mars 2015

En 10 ans, la ville thermale du Mont-Dore s’est fait une place de choix sur le devant de la scène artistique internationale.


Thierry Van Quickenborne, le paravent
Thierry Van Quickenborne, le paravent
Légataire du numéro 0 du fameux «Livre de l’Apocalypse», réalisé entre 1958 et 1961 par l’éditeur auvergnat Joseph Forêt avec le concours créatif de Salvador Dali, la Mairie a lancé en 2005 un projet culturel original proposé par le collectif rénovateur «Les Héritiers de Dali, fondé par l’écrivain dalinien Roger Erasmy. Devenu salon SAFE en 2005, rebaptisé SAFADORE en 2014, le Salon de l’Art fantastique du Mont-Dore fêtera cette année sa 10e édition dans des conditions particulièrement étincelantes.

Le prestigieux cadre des Thermes du Mont-Dore, d’origine romaine et considé-rés comme le plus bel établissement thermal d’Europe, sera une fois de plus transformé en «Temple du Surréalisme» pour accueillir 75 toiles flamboyantes créées par les 15 peintres invités. Conçus autour du thème des «Grandes figures et hauts-lieux de l’Histoire européenne», les quinze tableaux majeurs inscrits au concours du trophée «Apocalypse Dore» donneront à la manifestation un éclat particulier. Réalisé par le talentueux artiste parisien Conrad Coeumit, le «Retour de Jules César au Mont-Dore» constitue une des oeuvres représentatives du salon de 2015..Placé sous la présidence de Mr Louis Giscard d’Estaing, le Jury international désignera le lauréat du trophée convoité.

L’ambitieuse campagne novatrice des «Masters», orchestrée en juillet 2014 autour du «Wagon de Dali» dans le but d’inventer un nouvel Art post-contemporain, trouvera le 6 février dans le contexte festif du vernissage du SAFADORE 2015 une consécration publique. Après la 1ère projection du reportage vidéo enregistré cet été par le réalisateur parisien David Lebrun, les protagonistes du projet innovant signeront officiellement la «CHARTE FABER» (pour FAntastic BEauty Regenation) avant la remise du fameux Trophée Apocalypse Dore. Le nouveau style post-contemporain devrait ébranler la mode obsolète du prétendu «art contemporain» sans véritable contenu culturel. Désormais, l’ambitieuse station du Mont-Dore peut se targuer d’avoir su s’imposer comme place fort e de l’Art de l’imaginaire.

Parallèlement au salon de prestige déployé dans les Thermes, le célèbre Reial Cercle Artístic de Barcelone (E) viendra présenter au Cercle culturel Joseph Forêt une exposition éloquente illustrant les «Splendeurs de la Catalogne». Ce supplément culturel apportera au 10e rendez-vous auvergnat de l’Art fantastique une dimension européenne autant qu’une animation unique enrichissant les neiges du Massif du Sancy.

Une fois de plus, le salon SAFADORE servira la noble cause de la démocratisation de l’Art. Les caissons du concept «Bacs Dore» seront mis en place dans la boutique du salon pour proposer à des prix populaires des centaines de «petits formats», signés par les 15 artistes-peintres invités. Il s’agit de mettre la belle peinture à la portée de toutes les bourses. En février et mars 2015, nous attendons 7.000 visiteurs.
Roger Michel Erasmy, curateur

Salon SAFADORE 2015
Vernissage le vendredi 6 février 2015
Ouvert au public du 7 février au 6 mars 2015
Entrée libre


Pierre Aimar
Vendredi 30 Janvier 2015
Lu 230 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter