Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Salon International du Patrimoine Culturel - 21e édition du 5 au 8 Novembre 2015 au Carrousel du Louvre, Paris

Pour sa 21e édition, le salon s’articule autour d’une thématique chargée de sens : patrimoine et modernité. Elle fait suite au thème de la transmission, exploré en 2014 pour les 20 ans du salon.


Depuis plusieurs années, cette question guide l’action d’Ateliers d’Art de France, convaincu que le patrimoine n’est pas synonyme de passé mais d’histoire et donc d’évolution. Sauvegarder, transformer pour transmettre est se situer dans une continuité d’identité ouverte sur l’avenir.
Salon International du Patrimoine Culturel - 21e édition du 5 au 8 Novembre 2015 au Carrousel du Louvre, Paris

Transformations, reconversions : la dynamique en marche

Réhabiliter, c’est rendre une nouvelle vie, inventer de nouveaux usages à un lieu patrimonial. Bien des monuments connaissent ainsi des transformations qui les valorisent, les intègrent dans le développement urbain, les réinscrivent dans la dynamique des territoires. C’est le cas du pont du Gard, ouvrage romain devenu espace culturel et touristique majeur dans sa région. De la Piscine à Roubaix, convertie en un superbe musée d’art et d’industrie ouvert à des expositions d’art contemporain. Les exemples sont multiples en France, à l’instar de la Nef à Montpellier, une ancienne chapelle qu’Ateliers d’Art de France a récemment rénové et transformé en espace d’exposition-vente voué à démontrer la vitalité de la création dans les métiers d’art.
Parmi les entreprises dédiées à la réhabilitation de monuments anciens et historiques, Bonnel, exposant au salon, met son expertise de la pierre assortie de haute technicité au service de multiples chantiers tels les remparts du Château d’Angers, l’hôtel-restaurant de l’Abbaye de Fontevraud, les zelliges de la Grande Mosquée de Paris…L’exposant Saverbat, spécialisé dans la mise en œuvre des briques et pavés de verre pour le marché du gros-œuvre et de la décoration, a participé à de nombreux travaux de réhabilitation tels que Les Halles du Boulingrin à Reims ou encore la piscine Molitor à Paris.

Nouvelles technologies au service du passé

Conserver, restaurer, mettre en valeur, entretenir, c’est désormais appliquer les technologies les plus en pointe au domaine du patrimoine bâti. C’est ainsi que l’exposant Carto Val de Loire a mis au point des procédés de photogrammétrie en 3D d’une extrême précision permettant la parfaite reconstitution de détails architecturaux. Ecosph’r, quant à lui, propose des produits éco-responsables dans le domaine de la conservation-restauration de mobilier. AGP (Art Graphique et Patrimoine) réalise des relevés architecturaux 2D/3D et des modélisations 3D de monuments historiques et d’œuvres d’art tel que le Mont Saint-Michel. La ville de Poitiers est également tournée vers les nouvelles technologies, elle a conçu une application téléchargeable, en collaboration avec Art Graphique et Patrimoine, visite panoramique de la cité en images virtuelles pour retracer son histoire à travers des restitutions inédites de son patrimoine.

Cohabitation des époques : une confrontation positive

Faire évoluer le patrimoine, le valoriser, c’est associer le contemporain et l’ancien, pour réconcilier les époques. Actualiser le bâti, y adjoindre des éléments d’aujourd’hui revient à créer un rapport positif entre l’existant et le futur. Si l’architecture en donne maints exemples : pyramide du Louvre, plancher de verre du 1er étage de la Tour Eiffel, bâtiment de verre de la Fondation Pathé derrière une façade de Rodin… les ateliers d’art ne sont pas en reste dans cette démarche. Conservation et création vont de pair et l’incursion du contemporain enrichit le patrimonial. Ce que prouve l’entreprise Dunod-Mallier, ferronnerie d’art qui, associée à un créateur sur métal, s’investit dans le mobilier d’extérieur dans le cadre de la réhabilitation de jardins Art déco. Autre exposant au salon, Les Chantiers du Cardinal soutiennent de nombreux projets de construction et de rénovation d’églises. Depuis un an, ils ont inauguré de nombreux projets tels que l’église Saint-Paul-de-la-Plaine et la cathédrale Notre-Dame de Créteil où les immeubles anciens cohabitent avec ces édifices à l’architecture résolument moderne. Le soir de l’inauguration, ils organisent une table ronde : 4 grands cabinets d’architecture pour 4 grands projets du patrimoine contemporain.

Pratique

Carrousel du Louvre
99 Avenue de Rivoli
75001 Paris

Jeudi 5 novembre : 10h - 19h
Vendredi 6 novembre : 10h - 19h
Samedi 7 novembre : 10h - 19h
Dimanche 8 novembre : 10h - 18h Vernissage : mercredi 4 novembre : 19h - 22h


Pierre Aimar
Mardi 29 Septembre 2015
Lu 167 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter