Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Rusalka, d’Antonín Dvořák, Opéra Bastille du 3 au 26 avril 2015


Inspiré des légendes d’ondines – ces esprits élémentaires aquatiques si chers au Romantisme – Rusalka conte l’histoire bouleversante d’une sirène qui, parce qu’elle a renoncé par amour pour un prince à sa voix, finira seule au monde, trahie et damnée, abandonnée par le monde marin comme par celui des humains. Quel autre lieu que l’opéra pouvait être l’endroit de cette mise en cause sans concession du langage trompeur des hommes – qui culmine dans le sublime chant que la sirène adresse à la lune ? Au crépuscule de sa vie, Dvorˇák jette tout son savoir dans cette oeuvre au lyrisme exalté, couronnement de sa carrière musicale. Robert Carsen réalise une mise en scène dont la finesse psychologique n’a d’égale que l’inventivité visuelle.

Conte lyrique en trois actes (1901)
Musique d’Antonín Dvořák (1841-1904)
livret de Jaroslav Kvapil
En langue tchèque

Distribution

Jakub Hrůša : Direction musicale
Robert Carsen : Mise en scène
Michael Levine : Décors et costumes
Robert Carsen / Peter Van Praet : Lumières
Philippe Giraudeau : Chorégraphie
José Luis Basso : Chef des Choeurs

Avec
Pavel Cernoch : 3, 7, 10, 13, 18, 26 avril : Le Prince
Alisa Kolosova : La Princesse étrangère
Svetlana Aksenova : 3, 7, 10 avril Rusalka
Dimitry Ivashchenko : L’Esprit du lac
Larissa Diadkova : Ježibaba
Igor Gnidii : Le Garde-forestier
Diana Axentii : Le Garçon de cuisine
Yun Jung Choi : Première Nymphe
Anna Wall : Deuxième Nymphe
Agata Schmidt : Troisième Nymphe

Orchestre et Choeur de l’Opéra national de Paris

RÉSERVER


Pierre Aimar
Lundi 30 Mars 2015
Lu 242 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 22










Inscription à la newsletter