Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Riviera, d'Emmanuel Robert-Espalieu, au Théâtre Toursky, Marseille, les 7 et 8 Février 2014, par Philippe Oualid

Riviera d'Emmanuel Robert-Espalieu évoque les derniers jours de Fréhel, l'une des plus grandes chanteuses réalistes de l'entre-deux guerres, dont la vie fut un véritable désastre sur le plan sentimental, après sa liaison avec le jeune Maurice Chevalier ...


Myriam Boyer dans Riviera © DR
Myriam Boyer dans Riviera © DR
... (qui la quitta pour Mistinguett). Dans ce petit meublé lugubre d'un hôtel de passe où elle habite en ce début de 1951, l'auteur l'imagine hantée par l'homme au canotier venant la chercher pour un voyage en amoureux sur la riviera italienne, tandis qu'elle se rappelle les moments glorieux de ses tours de chant devant un public d'adorateurs.

Dans sa mise en scène talentueuse, Gérard Gelas nous transporte de la rue à la chambre d'hôtel grâce à un système tournant d'éléments de décors qui s'éclairent fantastiquement dans les moments où la réalité vire au cauchemar ou au rêve, et qui baignent le spectacle dans une atmosphère poétique verlainienne, délicieusement désuète.

Riviera étant une pièce écrite pour deux comédiennes et un comédien, Clément Rouault (Maurice Chevalier) et Laure Vallès (Paulette, la débutante) interprètent avec conviction des rôles de comparses dans la vie de la chanteuse, sans oublier Paulo, le poisson rouge confident, dans son bocal, objet de tous les soins. . . Quant à l'actrice Myriam Boyer, elle incarne Fréhel d'une manière absolument renversante : jouant du fond de l'âme, mettant tout son cœur à ressembler à son personnage, elle tire ainsi du plus intime de soi des mouvements d'émotion qui bouleversent le public. Et l'on sort du théâtre, nostalgique d'un monde disparu, la tête pleine de cette voix de phonographe beuglant des chansons d'amour des années trente, étonnantes d'inventivité.
Philippe Oualid

Riviera d'Emmanuel Robert-Espalieu
Mise en scène de Gérard Gelas
Théâtre Toursky (Marseille), 7 et 8 Février 2014


Pierre Aimar
Mardi 11 Février 2014
Lu 177 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 18





Inscription à la newsletter