Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Requiem, de François-Joseph Gossec, et Ode funèbre maçonnique K.477, de Wolfgang Amadeus Mozart, Chapelle de la Trinité, Lyon, les 10 et 11 janvier 2015

Solistes, chœur et orchestre Les Siècles Romantiques. Direction Jean-Philippe Dubor


« Le Requiem dont Mozart s'est inspiré »

Requiem, de François-Joseph Gossec, et Ode funèbre maçonnique K.477, de Wolfgang Amadeus Mozart, Chapelle de la Trinité, Lyon, les 10 et 11 janvier 2015
Le Requiem de Gossec est une des œuvres les plus bouleversantes de l'histoire de la musique. Pour la première fois en 1760, bien avant Mozart, Beethoven ou Berlioz, un compositeur introduit un esprit symphonique dans une œuvre sacrée.
Mozart, lors de son séjour à Paris, écrit à son père Leopold, « Gossec est mon très bon ami ». C'est bien la fameuse « Messe des Morts » composée par Gossec en 1760 qui inspirera Mozart lorsqu'il écrira en 1791 son célèbre Requiem. Cela, non par volonté de copier Gossec mais bien par désir d'établir une filiation musicale avec lui.
L'Ode funèbre Maçonnique de Mozart rappelle les liens spirituels entre les deux compositeurs initiés à la Franc-Maçonnerie. Cette Ode sera donnée dans sa version historique pour chœur d'hommes et orchestre.
La version du Requiem de Gossec présentée pour ce concert prend en compte la révision de l'œuvre par le compositeur en 1814.

Réservation en ligne

Chapelle de la Trinité
29-31 Rue de la Bourse
69002 Lyon



Pierre Aimar
Jeudi 11 Décembre 2014
Lu 113 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 78





Inscription à la newsletter