Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




René Bruno, photographe sculpteur d’images, expose dans les jardins du Musée International de la Parfumerie à Mouans-Sartoux, du 23 avril au 30 septembre 2015

Depuis son inauguration les Jardins du Musée International de la Parfumerie à Mouans-Sartoux soutiennent l’art contemporain en proposant chaque été à un artiste vivant et travaillant dans le pays grassois d’exposer ses œuvres au milieu de nos champs de fleurs à parfum et de notre parcours olfactif.


René Bruno, détail © DR
René Bruno, détail © DR
Cette année c’est le photographe René Bruno qui nous fait le plaisir d’accepter notre invitation.
Il pourrait sembler étonnant de choisir un jardin pour exposer des photos, support réputé fragile et nécessitant une certaine obscurité pour être apprécié. Mais René Bruno est un photographe sculpteur d’images. Ses créations se déploient dans la troisième dimension avec force et intensité. Par sa vision de la nature, les fleurs, les insectes, les formes figuratives qu’il a choisi d’immortaliser se transforment. Selon l’imagination ou l’humeur du spectateur ce sont des formes mystérieuses et abstraites, peut-être magiques, qui surgissent et s’offrent à nos regards.

Chaque œuvre occupe un espace imaginaire indépendant mais, réunies au sein des jardins, l’ensemble des sculptures s’assemblent progressivement selon une cohérence surprenante et longuement réfléchie par l’artiste.

Mais ne dévoilons pas tout et laissons au visiteur le plaisir et la surprise de découvrir, au fil de sa déambulation dans les allées des Jardins, le travail de René Bruno, à la fois photographe, sculpteur et poète : nul doute que sa vision de la nature étonnera et ravira plus d’un.
Olivier Quiquempois
Conservateur du patrimoine
Directeur des Musées de Grasse

L'expo et carte blanche à René Bruno

Les Jardins du Musée International de la Parfumerie proposent sur la période estivale une exposition consacrée à l’artiste René Bruno, photographe et sculpteur d’images. Plans serrés proches de l’abstraction, univers de rencontres au cœur des fleurs, René Bruno interroge notre vision du monde végétal et nous fait découvrir les faces cachées des plantes et des insectes. Il donne à voir ce que l’oeil ne voit pas, espérant ainsi inciter au rêve et procurer à celui qui s’attarde sur ses images apaisement et sérénité. Utilisant différents supports, jouant sur la transparence, mêlant matériaux naturels et synthétiques, l’artiste réalise des installations photographiques organisées en véritables sculptures, se révélant au fil de la promenade dans le jardin.

Carte blanche
Tout a commencé à l’âge de 5 ans en croisant le regard cyclopéen d’un Kodak instamatic... et un marteau ... Le déclic fut violent ! C’était joli ce qu’il y avait dedans ! L’effet a été immédiat et une longue carrière de révélateur d’instantanés était née ... cherchant l’intériorité des choses en déstructurant les apparences. Après avoir usé beaucoup d’appareils à fabriquer des photos et affiné légèrement le doigté, marchant de vals en sommets, la lumière de la nature fut préférée aux chambres noires... respectueusement courbé devant une fleur, seule vraie reine du monde... pour témoigner d’un instant d’éternité, d’une autre réalité... posture apaisée... le souffle en suspend.... clic .... pénétrer un monde sacré... une galaxie aspirante vers l’infiniment petit pour mieux retrouver le cosmos... formes, couleurs, lumière, esprit... abstraction de ce qui n’est déjà plus... respect du chaos parfaitement ordonné... voyage sur la frontière floue du visible et de l’invisible partage J’ai vu de si belles choses dans le coeur des fleurs, qu’il m’était impossible de les garder pour moi seul, une évidence incontournable comme….
Un rayon de l’image au Cœur…

Très vite est venue l’envie d’explorer toutes formes de supports photographiques, exprimant le volume plutôt que le plat, de marier les matières, d’unir les contraires, de conter des histoires et de “fleurir” les espaces où la nature n’avait pas toujours ses entrées.
L’idée de planter ces “oeuvres fleurs “ dans les parterres des Jardins du Mip et ainsi, ramener mes créations au coeur d’un espace naturel et parfumé m’a tout de suite séduit et inspiré.
Cette installation réunit le temps d’une exposition fleurs naturelles et “oeuvres fleurs” comme une offrande à toutes ces reines qui révèlent leurs petits et grands secrets de lumière.
René Bruno

Pratique

Jardins du Musée International de la Parfumerie. Jmip
969 chemin des Gourettes
Tél. +33 (0) 4 92 98 92 69
Parking gratuit
Bus arrêt : Les Jardins du MIP (lignes Sillages Gare SNCF Mouans-Sartoux: 22, 28).


Pierre Aimar
Mercredi 1 Avril 2015
Lu 176 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter