Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Printemps des poètes, le centre Jean Giono de Manosque propose trois nouvelles créations

- le samedi 9 mars à 19h : spectacle "Poèmes pour enchanter la vie",
- le samedi 16 mars de 14h à 16h : Balade littéraire "De sang et de sève", dialogue itinérant entre Jean Giono et Mario Rigoni-Stern,
- le samedi 23 mars à 19h : lecture "René Frégni lu par Maurice Petit".


«Poèmes pour enchanter la vie». Mise en scène : Régis Dejasmin avec Aude Marchand et Lison David, le 9 mars, théâtre Jean le Bleu, Manosque

Le spectacle propose des textes joués, lus, chantés, environnés de musique par deux jeunes comédiennes- chanteuses-musiciennes, Lison David et Aude Marchand, qui savent donner voix, vie et chaleureuse proximité à des mots qui ne demandent qu’à réjouir les esprits et les coeurs… Nous avons choisi des pages de poètes d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs, qui célèbrent la vie, avec tendresse, ferveur et humour : Jean Giono, Jean-Pierre Siméon, Jean Tardieu, Andrée Chedid, Gilles Lapouge, Francis Ponge, Lucien Jacques, John Berger, Luceinne Desnoues, Alphonse Allais, Jean Cocteau, Nazim Hikmet, ... et des chants sud-africains, croates, japonais.

«De sang et de sève», dialogue itinérant entre Jean Giono et Mario Riggoni-Stern, animée par Pierre Paillat et Isabelle Murach, 16 mars de 14h à 17h, au-dessus de la Maison de la biodiversité

L’un chante et l’autre murmure à notre oreille. L’un n’aurait pour rien au monde quitté sa Haute-Provence, l’autre descendait peu des hauts plateaux d’Asiago, au-dessus de Vicenza. Tous deux ont vécu la guerre et côtoyé la mort violente, les convulsions du siècle.
C’est à pied, naturellement -tous deux étaient grands marcheurs- que nous irons à la rencontre de c e s deux auteurs majeurs du XX° siècle que sont Jean Giono (1895- 1970) et Mario Rigoni- Stern (1921-2008).
Les sujets de conversation entre eux ne manquent pas : le pacifisme, sans doute en premier, mais aussi un rapport très physique à la nature. L’amour des mots, bien sûr, et la nécessité d’envoyer d’inlassables signaux d’espoir.
Jean Giono et Mario Riggoni-Stern © DR
Jean Giono et Mario Riggoni-Stern © DR

René Frégni lu par Maurice Petit, 23 mars, 19h, petite salle du théâtre Jean le Bleu

René Frégni, a publié depuis 1988 chez Gallimard de nombreux ouvrages salués par la critique et appréciés par un large public. Le dernier, La fiancée des corbeaux, édité en 2011, est un journal, où se lisent une poignante mélancolie, en même temps que l’acceptation sereine de la vieillesse qui apporte avec elle la solitude, un silence gorgé de rêves, une liberté nouvelle. Ce texte est aussi un hymne émerveillé à la beauté fugitive des saisons, à la douceur ou l’étrangeté des êtres rencontrés.
Le comédien lira des extraits de ce texte d’une poésie lumineuse, ainsi qu’en avant-première, le début du nouveau roman de René Frégni, à paraître en 2013.

Pratique

Centre Jean Giono, Durance Luberon Verdon Agglomération
Renseignements : 04 92 70 54 54


Pierre Aimar
Mardi 12 Février 2013
Lu 490 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 83





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...



Venise ? Ici ou ailleurs ?

Venise ? Ici ou ailleurs ?


Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément

Ardèche. La tour à eau de Gilles Clément