Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Premiers nomades de Haute-Asie, Voyage au cœur de la steppe mongole et sibérienne, Musée de Préhistoire des gorges du Verdon à Quinson/ Alpes de Haute-Provence, du 21 février au 30 novembre 2014

Que savons-nous des premiers nomades de Haute-Asie apparus il y a plus de 3000 ans ? Les anciens textes grecs et chinois évoquent les mœurs, les coutumes et les stratégies militaires de ces puissantes civilisations des steppes.


Cependant, au cœur de ces vastes étendues, se trouvent des sites archéologiques exceptionnels qui révèlent aujourd’hui des lieux de pouvoir que les chroniqueurs ignoraient : un patrimoine mis au jour à partir de 2006 par les archéologues de la mission archéologique conjointe Monaco-Mongolie qui ont souhaité porter à la connaissance du public le fruit de leurs investigations. Véritable immersion dans les steppes mongole et sibérienne, cette exposition invite le grand public à découvrir ces nomades à la fois éleveurs, artistes au talent singulier et cavaliers émérites.

L’exposition Premiers nomades de Haute-Asie met en scène d’impressionnants monolithes appelés « pierres à cerfs », des gravures rupestres, des armes et des parures, soit au total une centaine d’objets fac-similés et originaux. Ce patrimoine archéologique très divers dévoile cet art des steppes ainsi que des objets utilisés par les nomades. Les visiteurs pourront constater la ressemblance des styles entre les pièces archéologiques et les objets gravés sur les stèles et les rochers. En complément, panneaux didactiques et documentaires vidéo relatent les expéditions et présentent des explications sur cette culture nomade encore méconnue. Conçue et réalisée par la mission archéologique conjointe Monaco-Mongolie du musée d’Anthropologie préhistorique de Monaco, l’exposition Premiers nomades de Haute-Asie est proposée dans une version adaptée par le musée de Préhistoire des gorges du Verdon.
Premiers nomades de Haute-Asie, Voyage au cœur de la steppe mongole et sibérienne, Musée de Préhistoire des gorges du Verdon à Quinson/ Alpes de Haute-Provence, du 21 février au 30 novembre 2014

Premier nomades de Haute Asie, genèse du projet

Présentée pour la première fois en 2013 au siège de l’UNESCO à Paris, l’exposition Premiers nomades de Haute-Asie est le résultat des campagnes de fouilles réalisées depuis 2006 par la mission archéologique conjointe Monaco-Mongolie. L’équipe scientifique dirigée par Jérôme Magail, commissaire de l’exposition a mené 7 missions en Mongolie et 2 en Sibérie. Elle s’est d’abord installée sur le site de Tsatsyn Ereg en Mongolie. Sur place, les archéologues découvrent avec surprise plusieurs dizaines de stèles ornées, dispersées sur près de 50km2. Tous ces monuments ont été réalisés par des peuples sans écriture dont on ignore encore le nom. Mais des similarités existent avec d’autres cultures nomades mieux connues du monde scientifique. Les archéologues se sont alors engagés dans une longue enquête qui les a menés jusqu’en Sibérie. Leurs investigations ont permis de décrypter les relations entre les objets trouvés dans les fouilles et ceux gravés sur les stèles. Un travail sur le terrain encore loin d’être terminé car chaque campagne de fouilles apporte son lot de découvertes mais aussi de nouvelles interrogations scientifiques.

Uné coopération scientifique et culturelle internationale

Le patrimoine archéologique mis au jour sur le site de Tsatsyn Ereg constitue une découverte archéologique majeure en Asie. Il a en effet permis de découvrir la trace des premiers peuples nomades de Haute-Asie et d’Asie centrale. l’Institut d’archéologie de l’Académie des Sciences de Mongolie et l’Institut des langues, littérature et histoire de la république de Khakassie (Fédération de Russie) ont choisi dans leurs collections les armes qui correspondaient le mieux à celles figurées sur les stèles et les rochers.
Avec le concours scientifique du Musée d’Anthropologie préhistorique de Monaco des copies exactes en résine de ces armes ont été réalisées. Les deux institutions ont également sélectionné des représentations métalliques d’animaux (pièces d’ornements) afin d’illustrer une partie du bestiaire des tribus nomades du Ier millénaire avant notre ère. L’exposition permet ainsi de présenter à la fois de l’art rupestre et des objets utilisés par les nomades.
En outre, l’ensemble des partenaires a souhaité montrer au public les avantages de l'utilisation des moulages dans les domaines de la conservation du patrimoine et de la lutte contre le trafic illicite des biens culturels. C’est pour cette raison que le programme de coopération dans lequel s'inscrit cette exposition a été placé sous l'égide de l'UNESCO.

La scénographie de l'exposition

L’exposition Premiers nomades de Haute- Asie est consacrée aux résultats des fouilles archéologiques réalisées en Mongolie et en Sibérie par la mission archéologique conjointe Monaco-Mongolie. Elle utilise des supports variés permettant au public de trouver l’information sous la forme qui lui convient : fac-similés grandeur nature, collections archéologiques de premier plan, panneaux didactiques, bornes interactives, interviews et documentaires…
L’exposition Premiers nomades de Haute- Asie s’étend sur plus de 400 mètres de surface qu’offre l’espace muséographique du musée de Préhistoire des gorges du Verdon.

L’exposition Premiers nomades de Haute- Asie se compose :
- d’une centaine d’objets fac-similés et originaux des collections de plusieurs musées, de l’Institut d’Archéologie de l’Académie des Sciences de Mongolie et l’Institut des langues, littérature et histoire de la république de Khakassie.
- Ce sont des moulages datant essentiellement de l’Age de bronze et de l’Age de fer mais aussi du Paléolithique, parmi lesquels :
- 5 « pierres à cerfs » (moulage en taille réelle)
- des reproductions de gravures rupestres
- des armes, (poignards, haches), des céramiques, des ornements (appliques pour vêtements et coiffes)
- des objets originaux en bronze (armes d’apparat) exceptionnellement prêtés par le Musée de Minusinsk (Sibérie, Fédération de Russie)
- d’une vingtaine de panneaux didactiques
- de films sur les campagnes de fouilles de la mission archéologique conjointe Monaco-Mongolie et sur la Mongolie actuelle et bornes interactives
- d’un expérimentarium : un espace où les visiteurs peuvent toucher des reproductions d’outils
- Une yourte

Informations pratiques

Musée de Préhistoire des gorges du Verdon
Route de Montmeyan
04 500 Quinson
Tel : 04 92 74 09 59
Site internet : www.museeprehistoire.com
www.facebook.com/museePrehistoireGorgesduVerdon

Tarifs
Plein tarif : 7 €
Tarif passeport des musées : 5 €
Tarif réduit (jeune de 6 à 18 ans, étudiant, demandeur d’emploi, bénéficiaire RSA, personne handicapée)
Gratuité pour les moins de 6 ans

Horaires
Février/Mars/Avril : 10h - 18h
Mai : 10h à 19h
Juin/Juillet/Août : 10h-20h
Septembre : 10h à 19h
Octobre/Novembre/ 15 décembre : 10h-18h


Afficher Musée de Préhistoire des gorges du Verdon sur une carte plus grande


Pierre Aimar
Mercredi 26 Février 2014
Lu 132 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter