Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Prélude à la fuite et Quintessence dijonnaise, au Parvis, CDN de Dijon (Bourgogne) dans le cadre de Quintessence le 2 décembre 2014 à 20h30

L’hiver a frappé à la porte et sensible à l’air du temps, elle a cédé...
Le froid s’engouffre à présent dans nos masures sans mesure
qu’elles soient de bois vert, de millions de briques, de paille dorée,
ou réduites aux pans d’un paletot idéal.


© DR
© DR
Peu à peu, leurs intérieurs semblent se figer,
comme pris dans des glaces qui ne reflètent qu’elles-mêmes
et où s’immiscent les peurs
du noir, du manque et des étendues blanches où tout est à écrire, encore...

On voit déjà, de ci de là, certains se parer des masques des grandes pestes,
D’autres proclamer l’avènement de la morte saison
et qui, tout en vendant la peaux des derniers ours au Marché, crient au loup.
Au cœur de l’Empire entre vitres blindées et papiers glacés,
on brule les prophètes du printemps avec les feuilles des livres d’automne
et on interdit les carnavals pour que Bonhomme hiver,
entré dans les poitrines, ne se réchauffe pas.
Le père Noël mange un petit Jésus et le lard des industriels supplante les nourritures spirituelles.
Culture, agriculture, nourriture, confiture on glisse sur les mots
comme sur autant de cartes à jouer effondrées de leur édifice...
Dans ce contexte où chacun, à chaque instant risque de dévaler la pente,
L’Ateuchus continu, en pas de patineur, à tenter de remonter la sienne
et poursuivre la traversée des glaces...

Si vous aussi vous vous sentez comme un indien à Thanksgiving,
Si vous aussi vous vous préparez un refuge tout équipé dans la salle de bain
au cas où les fêtes de fin d’année tournent comme un Noël en famille,
Si, faute de chocolat fondant pour faire passez les dernières pilules en date
vous avez finalement opté pour les tartines à la moutarde de Dijon
à laisser monter au nez joyeusement plutôt que la contenir dans des flots de larmes retenues,
perles glacées pour princesses de pacotilles,

Vous êtes toujours et plus que jamais les bienvenus
pour vous glisser à nos côtes dans notre Prélude à la fuite

Sur scène une baignoire. Dans cette baignoire Ariane, tour à tour maîtresse de maison et aventurière, personnage et comédienne. Elle joue, se joue pour tromper l’ennui. Au fil des histoires qu’elle se raconte à voix haute, son reflet se trouble. Elle convoque l’Aventurier avec un grand A et peu à peu les vents du Grand Nord soufflent sur scène comme dans sa tête…

Pratique

Écriture / interprétation : Virginie Schell
Écriture / mise en scène : Gabriel Hermand-Priquet
Création lumière / vidéo : Yragaël Gervais
Création sonore : Vincent Martial avec la participation d’Uriel Barthélémi
Assistanat à la mise en scène : Maxine Reys
Construction du décor : Quentin Lugnier
Costume : Anna Pietsch

CDN Theatre Dijon Bourgogne
Rue de Danton
21000 Dijon
France

tdb-cdn.com
+33 3 80 30 12 12



Pierre Aimar
Dimanche 30 Novembre 2014
Lu 51 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 81










Inscription à la newsletter