Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Portraits d’Aixois# 1 Jean Pécoul, le goût des autres exposition de photographies du 2 octobre au 15 novembre 2015, Office de Tourisme, Aix-en-Provence


Jean Pécoul est né à Marseille en 1941. Il a onze ans lorsque ses parents lui offrent son premier appareil photographique. En 1960, il achète un Foca 24 x 36. Cinq années plus tard, il entre à Cadarache en qualité de sismologue ; pour ses relevés, il utilise souvent le papier photographique.

En 1970, des raisons professionnelles l’amènent à travailler en Algérie : il interrompt son travail en noir et blanc et se consacre à la photographie couleur sur diapositives. L’heure de sa retraite arrive, il participe en 1998, à Pertuis et Arles, à des stages de photographie qui orientent ses choix : il revient au noir et blanc et opte pour l’art du portrait. Jean photographie d’abord ses proches amis et sa famille. Le petit cercle de ses sujets d’ins-piration s’agrandit, les qualités de ses premiers portraits suscitent de nouvelles relations, il est rare qu’on refuse son écoute et ses propositions de travail. Parmi les strates de ses classeurs et de ses dossiers, on peut à présent répertorier plus de cinq cents unités, des séries de portraits de personnes qui pour la plupart vivent à Aix-en-Provence.

Des expositions ont déployé sa démarche et permis de suivre sa progression : une pre-mière fois, en 2004, dans la salle Pavillon de l’Hôtel de Ville d’Aix, par la suite à quatre reprises en 2006, 2009, 2011 et 2013, dans la galerie de Monique Faillard. Grâce à la vigilance de Philippe Ferrand, le conservateur du Fonds ancien de la Méjanes, quelques-uns de ses travaux font d’ores et déjà partie des collections de la Bibliothèque d’Aix. Jean Arrouye, Christiane Courbon, Josée Mouvant, Annick Pegouret et Robert Pujade ont commenté son travail. En septembre 2007, j’avais réuni dans ma galerie de la rue du Puits-Neuf une vingtaine de ses photographies : ce fut occasion pour rassembler des portraits d’artistes comme Jean-Pierre Blanche, Bernard Lesaing et Jean-Marie Sorgue, des écrivains comme Gérard Khoury et Hawad, des médiateurs comme Denis Coutagne et Michel Fraisset.

Des expositions ont déployé sa démarche et permis de suivre sa progression : une pre-mière fois, en 2004, dans la salle Pavillon de l’Hôtel de Ville d’Aix, par la suite à quatre reprises en 2006, 2009, 2011 et 2013, dans la galerie de Monique Faillard. Grâce à la vigilance de Philippe Ferrand, le conservateur du Fonds ancien de la Méjanes, quelques-uns de ses travaux font d’ores et déjà partie des collections de la Bibliothèque d’Aix. Jean Arrouye, Christiane Courbon, Josée Mouvant, Annick Pegouret et Robert Pujade ont commenté son travail. En septembre 2007, j’avais réuni dans ma galerie de la rue du Puits-Neuf une vingtaine de ses photographies : ce fut occasion pour rassembler des portraits d’artistes comme Jean-Pierre Blanche, Bernard Lesaing et Jean-Marie Sorgue, des écrivains comme Gérard Khoury et Hawad, des médiateurs comme Denis Coutagne et Michel Fraisset.

Ces dernières années, Jean a connu de sérieux revers de santé. Son enquête s’est ralen-tie, l’apport du numérique lui a pourtant permis de ne jamais perdre la main. C’est une joie et puis aussi un serrement de cœur, chaque fois qu’en ville, on peut le rencontrer, converser avec lui, ainsi qu’avec son épouse Marie-Gentille. Il y a pour l’heure de bonnes raisons de pouvoir imaginer que la donation de ses précieux travaux s’effectuera un jour, dans un lieu public qui sera vraisemblablement la Bibliothèque Méjanes. Plus tard, grâce à ses photographies, les habitants d’Aix-en-Provence contempleront les traits singuliers d’une époque : avec une pointe d’émotion et beaucoup d’exactitude, ils entreverront les visages et les attitudes de quelques-unes des personnes qui façonnèrent la diversité de leur cité.
Alain Paire

Lieu de l'expo

Office de Tourisme
Les Allées Provençales
300, avenue Giuseppe Verdi
13100 Aix-en-Provence
T +33 (0)4 42 16 11 61
www.aixenprovencetourism.com


Pierre Aimar
Jeudi 24 Septembre 2015
Lu 155 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter