Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Perplexe, de Marius von Mayenburg, mise en scène Gilles Chavassieux et le collectif Ildi ! Eldi, Théâtre Les Ateliers, Lyon, du 12 au 28 mars 2013

« Des réalités s’affrontent. D’aventure en aventure, la pièce se décale vers des univers inattendus et des situations burlesques. La normalité apparente explose. ....


.... Que sommes-nous ? Que faisons-nous ? Ne serait-ce pas du théâtre ? Mais où est le metteur en scène ? Parti ? Mort ? « Foutaises » dit Sophie, « C’est vrai » lui répond Jeanne. « Parce que, s’il était mort, cela voudrait dire qu’un jour il a existé, regarde, tout continue malgré tout. Tout continue toujours. La musique joue. Les projecteurs éclairent. Quelque part quelqu’un parle, ça ne s’arrête jamais. ». « C’est vrai. C’est bien » lui répond Sophie. » Gilles Chavassieux, décembre 2012

Intention de mise en scène
« Nous nous poserons une nouvelle fois la question du temps présent, soit celui de la représentation. Cette variation très contemporaine autour du vaudeville et des codes du théâtre bourgeois devrait nous permettre une variation infinie de niveaux de jeux. La pièce est construite comme une répétition où le metteur en scène a déserté ou disparu laissant les acteurs livrés à eux même dans une certaine perplexité. Les interprètes sont donc en perpétuelle remise en question de la représentation, ils sortent du jeu, s’adressent au spectateur et à leurs partenaires, sont tantôt narrateurs, tantôt acteurs, tantôt interprètes. Nous ne pourrons en effet nier l’évolution, depuis Bertolt Brecht, de la notion complexe et paradoxale de distanciation. Cette pièce nous permettra d’explorer encore cette notion et de l’interroger en permanence. Un acteur qui s’amuse et se questionne sur son art, son temps et son autonomie. Quelle place a le metteur en scène dans cette approche du plateau ? Comment introduire dans notre dynamique collective la présence et le regard savant de Gilles Chavassieux ? Comment ce dialogue inédit entre les acteurs et le metteur en scène, l’intérieur et l’extérieur va ici être chahuté pour créer une dynamique nouvelle ? La structure de la pièce correspond en effet au réel de cette collaboration. Nous travaillerons à partir de tous les éléments de ce réel. Nous envisageons une absence apparente et volontaire de scénographie mettant en valeur les acteurs dans leurs plus simples conditions d’expérimentation. Un espace de répétition, inachevé, un lieu de travail réel et dynamique. »
Le collectif ildi ! eldi

Théâtre Les Ateliers
5 rue du petit David - 69002 Lyon
Tél : 04 78 37 46 30
contact@theatrelesateliers-lyon.com


Afficher Les Ateliers sur une carte plus grande


Pierre Aimar
Vendredi 8 Mars 2013
Lu 210 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 81










Inscription à la newsletter