Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Peindre en Toscane entre Gothique et Renaissance, Musée du Petit Palais, Avignon, du 18 février au 2 septembre 2012

Afin de faire découvrir ou redécouvrir la richesse de la collection de primitifs italiens déposée par le Musée du Louvre à Avignon en 1976, le Musée du Petit Palais présente, du 18 février jusqu’au 2 septembre 2012, une exposition-dossier intitulée Peindre en Toscane entre gothique et renaissance. La redécouverte d’un retable oublié de Battista di Gerio.


Cette exposition, conçue par Dominique Vingtain, conservateur du musée du Petit Palais en collaboration avec le Centre Interrégional de Conservation et Restauration du Patrimoine de Marseille et le Museo Nazionale di Villa Guinigi à Lucques, permettra de reconstituer et de dévoiler une oeuvre importante de Battista di Gerio, peintre ayant travaillé à Lucques au début du XVe siècle : le triptyque de l’église San Quirico all’Olivo.
La reconstitution de ce triptyque dont les divers panneaux appartiennent respectivement à Avignon, Lucques et Philadelphie, sera accompagnée d’un dispositif didactique présentant les études scientifi ques des panneaux d’Avignon et de Lucques ainsi que les restaurations récentes dont ils viennent de faire l’objet.
Cette exposition sera présentée à Lucques à compter du 6 juillet sous une forme différente mais autour du noyau central de la reconstitution du triptyque, remplacé à ce moment-là à Avignon par des fac-similés.

La reconstitution du triptyque de San Quirico all’Olivo

Le Musée du Petit Palais et le Museo Nazionale di Villa Guinigi de Lucques en Toscane possèdent respectivement les panneaux latéraux de ce triptyque destiné à l’église San Quirico all’Olivo de cette même ville. Chaque musée a conduit parallèlement la restauration de l’œuvre qu’il conserve accompagnée d’une étude scientifi que approfondie.

a. Le volet gauche représentant un Saint Chevalier (saint Julien l’Hospitalier ?) et saint Luc avec le donateur Luca di Jacopo, a été acquis par la Ville d’Avignon en 1980 et restauré en 2010-11. Il n’avait encore jamais été montré au public.

b. Le volet droit figurant Saints Cyr, Julitte et Sixte est conservé au Museo Nazionale di Villa Guinigi de Lucques, qui l’a acquis en 2004.

c. Le panneau central de La Vierge et l’Enfant, appartient au Museum of Art John G. Johnson Collection de Philadelphie (qui a collaboré à l’exposition). En raison de son extrême fragilité, il ne peut être prêté et sera remplacé par un fac-similé.
Triptyque de Battista di Gerio © DR
Triptyque de Battista di Gerio © DR

Un regard sur la peinture à Lucques à la fi n XIVe et dans la première moitié du XVe siècle

La reconstitution inédite du triptyque de San Quirico all’Olivo sera entourée d’oeuvres d’autres peintres ayant travaillé à Lucques à la fi n XIVe et dans la première moitié du XVe siècle et appartenant au musée du Petit Palais, tels Angelo Puccinelli, Gherardo Starnina, Borghese di Piero Borghese, Alvaro Pires et le Maître de Barga.
Cet ensemble sera complété par des prêts provenant des collections d’autres musées français : le Musée Languedocien de la Société archéologique de Montpellier et l’Abbaye Royale de Chaalis. Enfin, un prêt exceptionnel de deux panneaux d’Angelo Puccinelli, de la Collection Alana (Newark, Delaware, USA), permettra de reconstituer pour la première fois un triptyque de ce peintre dont le Musée du Petit Palais possède l’un des panneaux latéraux.

L’étude scientifique des deux panneaux de Battista di Gerio
La troisième partie de l’exposition est constituée d’un ensemble didactique consacré à l’étude scientifique des deux panneaux de Battista di Gerio, informant tant sur les méthodes d’analyse scientifique de la peinture que sur la technique picturale de ce peintre, sous forme de grands panneaux richement illustrés abordant successivement les étapes majeures de la réalisation d’un panneau peint sur bois.
L’étude scientifi que du panneau du Petit Palais d’Avignon a été réalisée le CICRP de Marseille, partenaire de cette exposition.
Avec cette exposition, le Musée du Petit Palais entend contribuer à restituer au public les méthodes et les résultats des restaurations conduites sur le patrimoine public dans le secret des ateliers, montrant combien les approches des oeuvres d’art sont multiples et leurs croisements féconds.

Autour de l’exposition
L’exposition sera accompagnée par un cycle de conférences et par des visites thématiques autour du thème peindre en toscane entre gothique et renaissance. La redécouverte d’un retable oublié de Battista di Gerio..

Pratique

Musée du Petit Palais
Place du Palais
T. 04 90 86 44 58
Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10h à 13h et de 14h à 18h


Pierre Aimar
Mardi 7 Février 2012
Lu 737 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter