Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




Paris a accueilli 830 tournages en 2009

En 2009 Paris a accueilli 830 tournages, soit un nombre sensiblement équivalent à 2008 (année record avec 840 tournages) totalisant 3 318 jours de tournage et plus de 4 500 décors naturels.


Dans un contexte économique difficile, l’année est marquée par un bon maintien de l’activité des
tournages dans son ensemble malgré un fléchissement des tournages de longs métrages.
La Ville de Paris, sous l’impulsion de Bertrand Delanoë, maire de Paris et de son adjoint chargé de
la culture Christophe Girard, continue à favoriser les tournages et la production cinématographique
et audiovisuelle, qui sont sources d’emplois et de retombées économiques pour Paris et participent
à son rayonnement en France et à l’étranger, tout en étant attentif à préserver la qualité de vie des
Parisiens.
Pour renforcer son action en 2010, la Ville de Paris souhaite augmenter, en concertation avec le
CNC, le montant de l’aide financière par projet pour le soutien qu’elle apporte à la production de
courts métrages et développer la diffusion de ces courts métrages en France comme à l’étranger.
Paris Film au sein de la Mission Cinéma continue de développer une communication accrue à
destination des professionnels. Le site Internet www.parisfilm.fr renseigne et aide les productions
françaises et étrangères à préparer leurs tournages ou prises de vues dans la capitale avec un site
régulièrement enrichi.

L’activité des tournages par secteurs en 2009 :

90 longs métrages, 124 fictions TV, 139 films publicitaires, 126 photos publicitaires, 136 courts métrages, 66 documentaires et 148 films d’école.
· Longs métrages
90 ont été filmés représentant 925 jours de tournage en 2009, pour 110 films et 1085 jours de tournage en 2008.
La diminution est surtout observée au cours du 2nd semestre. Elle peut s’expliquer en partie par la
diminution de 10 % de la production sur le plan national, du fléchissement des investissements et de la diminution du nombre de semaines de tournage. Il est à noter qu’1 film sur 2 est tourné à Paris et que le nombre de jours de tournage par projet reste stable par rapport à l’an dernier, soit 10 jours en moyenne.
Cette année encore la production s’affiche à travers des films à petit et grand budget, des premiers films, des films d’auteur ou des films destinés à un large public.
Alexandre Arcady/Alexandre Films Comme les 5 doigts de la main, Claude Berri/Hirsch production Trésor, Luc Besson/Europacorp Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec, Nicolas Boukhrief/Les films du Worso Gardien de l’ordre, Roselyne Bosch/Légende Films La Rafle, Guillaume Canet/Les productions du Trésor Les petits mouchoirs, Marc Dugain/F comme film Une exécution ordinaire (1er film), Romain Goupil/Les films du Losange Je m’appelle tous Milena, Otar Iosseliani/Pierre Grise Production Chantrapas, Anne le Ny/Move Movie Les invités de mon père, Yasmina Reza/SBS Films Introducing Fernand (1er film), Joann Sfar/One world Film Gainsbourg, Vie héroïque (1er film), Christopher Thompson/LGM Cinéma Bus Palladium (1er film), témoignent de la diversité des cinéastes et des producteurs qui ont choisi de faire confiance à Paris pour tourner leur long métrage en 2009.

· Films étrangers

La capitale continue à attirer les productions internationales malgré la récession économique mondiale, et avant que le crédit d’impôt international (incitation fiscale de 20% sur les dépenses de production réalisées en France adoptée en 2009) ne produise pleinement ses effets.
14 longs métrages se sont installés en moyenne 5 jours dans la capitale, l’activité est comparable à 2007. Il est à noter la diversité des pays d’origine qui témoigne de l’attrait de Paris, notamment la venue des réalisateurs japonais Hideki Takeuchi et Taisuke Kawamura pour Nodame Cantabile (28 jours) qui bénéficiera du crédit d’impôt international (source CNC), et du réalisateur Sri Lankais Genifor Jayakoby pour Bracelets de fer (18 jours). Quant aux tournages américains, 2 cinéastes sont venus réaliser des prises de vues à Paris : Clint Eastwood pour Hereafter (Cécile de France) et Christopher Nolan pour Inception (Leonardo DiCaprio/ Marion Cotillard), totalisant 16 jours de tournage.

· Fictions, séries

124 fictions TV ont été tournées à Paris dont 81 séries télévisées et 43 téléfilms, représentant 1054 jours de tournage, soit 8 jours en moyenne par projet. L’activité est comparable aux deux dernières années, malgré un contexte économique difficile notamment à la suite de la baisse des budgets fiction des chaînes de télévision et de la contraction du marché publicitaire. Parmi elles, les séries populaires comme RIS Police Scientifique (TF1), Boulevard du Palais (GMT/France 2), et des séries innovantes comme Pigalle (Lincoln TV/Canal+), Braquo (Capa Drama/Canal+), La Reine des Connes de Guillaume Nicloux (Agora Films/France 2-Arte). Pour les fictions on peut signaler V comme Vian de Philippe Le Guay (Mercredi Films/France 2), Les Faux Monnayeurs de Benoît Jacquot (Sodaperaga/France 2).

· Courts métrages

136 tournés soit 345 jours de tournage en 2009 (143 courts et 338 jours en 2008).
La Ville de Paris souhaitant participer au maintien de cette activité a étendu en 2009 son fonds de soutien à la production de tous les courts métrages (lancé en 2006, le fonds concernait initialement les 1ers films courts).
14 productions ont été aidées à hauteur de 15 000 euros. Le comité de sélection présidé par Bruno Podalydès est composé de 6 membres : Laurent Cantet (Entre les murs, Palme d’or à Cannes 2008), Hippolyte Girardot, Roxane Arnold (Pyramide distribution), Christophe Girard, adjoint au maire de Paris chargé de la culture et Michel Gomez, délégué de la Mission cinéma.


pierre aimar
Jeudi 21 Janvier 2010
Lu 618 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27










Inscription à la newsletter